La biodiversité, c’est la banque !


« Professeur Pelt, la biodiversité, c’est quoi au juste et à quoi ça sert ? »

Si cela vous a intéressé, écoutez ces podcasts de Jean-Marie Pelt, interviewé par Dominique Waltck : « Sauver la biodiversité, quel intérêt ? »

Jean-Marie Pelt est un botaniste-écologiste-toxicologue français et le fondateur de l’Institut européen d’écologie, qui depuis 2006, est membre du collectif L’Alliance pour la planète.

D’abord professeur de biologie végétale et de cryptogamie à la Faculté de Pharmacie de Nancy jusqu’en 1978, il fonde en 1972 à Metz l’Institut européen d’écologie, et enseigne la botanique et la physiologie végétale à la Faculté des Sciences de l’Université de Metz.

De nombreuses missions scientifiques à l’étranger (Afghanistan, Togo, Dahomey, Côte d’Ivoire, Maroc, etc.) l’amènent à s’intéresser aux pharmacopées traditionnelles de ces pays.

Cofondateur en 1999 du CRII-GEN, il est aujourd’hui très sollicité par les médias pour les questions de sécurité alimentaire, notamment celles concernant les organismes génétiquement modifiés (OGM) contre lesquels il s’oppose fermement. Il est connu par le grand public grâce à ses émissions à la télévision et à la radio, ainsi que grâce à ses nombreux ouvrages traitant du monde des plantes ou de l’écologie.

Voir aussi :

Publicités

Une Réponse

  1. Jean-Marie Pelt, pèlerin de l’écologie
    in LA CROIX du 17 Avril 2009

    À 76 ans, l’écologiste chrétien continue de battre la campagne pour communiquer ses convictions

    Chemise blanche et col ouvert, lunettes à verres épais voilant ses yeux étirés, distingué mais sans élégance particulière, Jean-Marie Pelt nous reçoit sur ses terres natales. Non pas dans sa petite maison d’Altroff, entourée d’un verger et d’un potager que cultive sa voisine Sabine « sans pesticide aucun », où il vit avec sa gouvernante allemande depuis près de vingt ans. Mais dans son vaste et lumineux bureau de l’Institut européen d’écologie. À Metz, entouré de nombreux livres, de quelques pots à pharmacie et de calebasses aux formes alambiquées, ce Lorrain né en 1933 à Thionville (Moselle), est comme un poisson dans l’eau.

    http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2371062&rubId=4076

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :