« La grande invasion » – Enquête sur les produits qui intoxiquent notre vie quotidienne


« La grande invasion – Enquête sur les produits qui intoxiquent notre vie quotidienne ». De Stéphane Horel
En vingt ans, l’asthme a doublé et touche aujourd’hui 10 à 12 % des enfants en France. Aux Etats-Unis, le cancer chez les petits a progressé de 30 % à 40 % en vingt-cinq ans pour les leucémies et les tumeurs du cerveau, et de près de 70 % pour les cancers du testicule (Environmental Health Perspectives, juin 1998). La pollution de l’air à l’intérieur des maisons est de plus en plus suspectée d’en être en partie la cause.

Actuellement on accorde peu d’intérêt aux études sur la qualité de l’environnement dans la maison, alors que son impact sur la santé est certainement au moins aussi important que celui de l’environnement extérieur. Pourtant nous passons en moyenne 22 heures sur 24 en espace clos ou semi-clos,

Que cela soit dans les logements, lieux de travail, écoles, espaces de loisirs, commerces, transports,..à notre insu, des milliers de substances chimiques partagent notre vie quotidienne, nichées dans la nourriture et l’eau, incrustées dans les détergents, les plastiques ou les tissus. Les hommes, les femmes, les enfants et même les ours polaires ont dans le sang des produits chimiques censés se trouver dans les tapis et grille-pains du monde moderne. Quels sont les risques pour la santé ?

Tandis que l’industrie défend ses marchés et ses secrets de fabrication, les scientifiques s’inquiètent de l’augmentation de l’asthme, de certains cancers, de troubles du développement et du comportement ou de la chute spectaculaire de la fertilité dans les pays développés. Pour eux, cette pollution invisible et continue empoisonne l’humanité en toute discrétion, et touche en premier lieu les bébés. Souvent ignorée dans le débat environnemental, cette « Grande Invasion » soulève des questions qui dépassent largement le domaine de la médecine et de la science. Elle touche à l’organisation de nos systèmes économiques et politiques, et aux fondements de nos sociétés de profusion. En dévoilant l’identité chimique des produits de consommation courante, cette enquête rend accessible les travaux scientifiques les plus récents et propose des solutions pratiques pour se préserver.

Bien ventiler les locaux d’habitation

Premiers gestes pour se protéger : dormir la fenêtre ouverte et d’aérer tous les jours les habitations.
Ensuite : réduire les sources de pollution : cigarette, produits ménagers, insecticides ou désodorisants, peintures, tapis ou tissus traités,…

Pour en savoir plus :

Voir aussi :

Une Réponse

  1. Ouais ca me fout les boules ca ici ou la region a le second taux le plus eleve au monde d’asthme…70% des maisons non isolees…Du moisi partout…On a beau ne pas utiliser de produits menagers dangereux…on se demande pourquoi on est souvent malade alors qu’avant pas du tout…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :