Défendre la biodiversité et (re)découvrir les pommes de nos grands-pères


Ne pas faire croire qu’il n’y a qu’une pomme, mais rappeler qu’il existe des milliers de variétés différentes et donner une place à celles qui sont toujours oubliées, simplement parce qu’elles ne sont pas commerciales. Découvrez l’univers méconnu de ce fruit pourtant si familier, qui représente la troisième production fruitière au monde.

Vu dans « La Montagne », un article de Christophe Legrand

Défendre la biodiversité et (re)découvrir un des produits phares de la Corrèze : tels étaient les objectifs de la 23e Fête de la pomme de Saint-Viance. Lanterne, museau de lièvre, blanche du Saillant, roselette, reinette dorée : voici quelques-unes des variétés corréziennes que le public pouvait découvrir toute la journée.

Organisée chaque année depuis 1985 par la Fédération des Associations Laïques, les établissements scolaires, la mairie , la manifestation veut sensibiliser et éduquer les différents publics – jeunes, adultes, personnes âgées vivant en zone rurale ou urbaine – au respect de l’environnement et de la biodiversité. Le tout en dégustant du cidre, du jus de pommes, des tartes ou des gâteaux.

Pour Jean-Claude Chataur, l’initiateur de cette fête, « le but est également de faire redécouvrir certaines variétés de pommes méconnues ou qui ont pratiquement disparu, soit à cause des grandes tempêtes de 1982 et 1999, soit à cause des professionnels qui enlèvent les pommiers pour mieux faire passer leurs engins agricoles ». Les organisateurs ont présenté aux visiteurs environ 200 variétés de pommes dont une soixantaine originaire de Corrèze. Certaines sont bonnes crues, d’autres cuites « mais l’important étant qu’il y en ait pour tous les goûts et tous les usages », résume Jean-Claude Chataur. Les visiteurs pouvaient ainsi acheter des graines à des pépiniéristes ou horticulteurs pour ensuite les planter dans leur jardin.

Offrez l'almanach 2009 des Croqueurs de Pomme

En effet, c’est un des autres objectifs de la manifestation : apporter des connaissances scientifiques et techniques en matière de valorisation de variétés anciennes de fruits et légumes (entretien, greffage, production, pomologie), de méthodes d’agriculture traditionnelle et/ou biologique en utilisant le moins possible de pesticides et désherbants.

En savoir plus ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :