Des espèces françaises en Liste Rouge


En 2007, le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle ont lancé la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, en collaboration avec les organismes de référence sur les espèces en métropole et en outre-mer. Trois premières listes sont parues à ce jour : celle des reptiles et amphibiens de métropole , celles des oiseaux nicheurs de métropole et celles des mammifères de métropole.

Avec des façades sur les 3 océans et des climats variés, la France appartient au petit club des pays « méga-divers ». Elle est donc à la fois très riche en espèces mais aussi particulièrement concernée par la crise de la disparition des espèces. Au niveau mondial, la France est au 9ème rang des pays qui hébergent le plus grand nombre d’espèces menacées, soit près de 700 espèces en danger en métropole mais aussi dans les territoires d’outre-mer : Gypaète barbu, Grand hamster d’Alsace, Faucon crécerellette, Loutre géante de Guyane, tortues marines…

Les causes sont multiples : produits chimiques, urbanisation, braconnage, espèces exotiques envahissantes, assèchement des zones humides,…

Lézard pyrénéen d’Aurelio © C. Delmas

Lézard pyrénéen d’Aurelio © C. Delmas

Etabli conformément aux critères internationalement reconnus de l’UICN, ce projet de Liste rouge française vise à dresser un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces à l’échelle du territoire national. Il s’agit de réunir les meilleures informations disponibles et les données les plus récentes sur le risque de disparition de notre territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel, ou qui y sont régulièrement présentes. La Liste rouge permet de répondre à des questions essentielles, telles que :

  • Dans quelle mesure telle espèce est-elle menacée ?
  • Par quoi telle ou telle espèce est-elle spécialement menacée ?
  • Combien y a-t-il d’espèces menacées dans telle région du monde ?
  • Combien a-t-on dénombré de disparitions d’espèces ?

La liste rouge française est déclinée selon plusieurs taxons (catégories)

Milan royal © Christian Aussaguel / LPO

La Liste rouge nationale contribuera à mesurer l’ampleur des enjeux, les progrès accomplis et les défis à relever pour la France, avec comme perspective le grand rendez-vous du bilan de l’objectif 2010 fixé par la communauté internationale. Elle se déclinera en chapitres taxonomiques (mammifères, plantes vasculaires, crustacés, libellules…) et géographiques (Métropole, Guadeloupe,  Réunion, Nouvelle-Calédonie…). Voici les premiers chapitres publiés à ce jour sur le site de UICN France :

JPG - 16.8 ko

Barge à queue noire © Corbis

Son élaboration repose sur la mobilisation de l’expertise des 130 membres de la Commission de sauvegarde des espèces du Comité français de l’UICN, des 80 membres de son Groupe de travail Outre-Mer, et des scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle. D’autre part, la réalisation du projet se fait dans un cadre participatif associant étroitement les organisations disposant d’une expertise et de données fiables sur le statut de conservation des espèces en France :  Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), la Société française pour l’étude et la protection des mammifères (SFEPM), la Fédération des conservatoires botaniques nationaux (FCBN), la Société herpétologique de France (SHF), la Société d’études ornithologiques de France (SEOF), l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)…, ainsi que les organisations de référence en outre-mer.

Explications de Florian Kirchner, chargé de programme au Comité français de l’UICN,
interviewé sur la chaine de podcasts Neopedia (in dossier Crise d’extinction des espèces
)

En savoir plus :

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :