L’avenir de la biodiversité est dans notre assiette


Les choix que nous faisons pour composer notre assiette et l’éducation alimentaire de nos enfants sont déterminants pour notre santé tout comme celle de la Planète. Ouvrons le chemin en choisissant d’être des consom’acteurs avertis pour tendre vers une alimentation saine, locale, diversifiée, équitable et solidaire. Soyons citoyens de la Terre pour que nature et culture fassent à nouveau cause commune.
Nicolas Hulot – Opération « Des fraises au printemps »

Nos choix de consommation se répercutent sur l’état de la planète

sashimi-tuna

L'engouement pour les sashimis au thon rouge est en train de faire disparaitre l'espèce.

Le contenu quotidien de nos paniers façonne le paysage de nos campagnes et la richesse des océans. La façon de les remplir et de composer notre assiette y contribue donc aussi. L’avenir de notre planète se joue aussi jusque dans notre assiette. Tout être humain qui se nourrit interagit avec le milieu naturel mais aussi avec les acteurs qui interviennent aux différentes étapes de la production des denrées alimentaires.

« Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es et d’où tu viens. » Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN

Cette gageure quotidienne est vitale pour plus de 6,7 milliards de personnes. Faire ses courses n’est donc pas un geste anodin. Manger participe à un choix de société, votre carte bleue est votre bulletin de vote.

Ce que nous buvons et mangeons, nous le devons au monde de la biodiversité.

panier

Des fruits et des légumes "VARLO K2C", chaque semaine avec votre AMAP

Ce résultat est le fruit du travail des animaux, champignons et bactéries qui y vivent. Pour qu’une plante produise des fruits, il faut souvent l’intervention de pollinisateurs à ailes ou pattes. Pour que des poissons naissent, grandissent et se reproduisent, un milieu aquatique sain et vivant est nécessaire. Les espèces qui participent à la vie des sols, des champs et des milieux aquatiques sont donc indispensables à notre propre subsistance. Ainsi, la survie ou l’évolution de plus de 80 %  des espèces végétales dans le monde dépendent directement de la pollinisation par les insectes, essentiellement des abeilles. Ceci est vrai aussi bien pour les plantes sauvages que pour les plantes domestiques. Les abeilles interviennent dans la pollinisation de très nombreuses cultures (céréales, fruits, légumes, plantes fourragères…). Difficile d’imaginer un seul repas auquel elles ne seraient pas associées ! Or les populations d’abeilles sont en déclin. D’où le cri d’alarme lancé par la FAO* en 1996  pour sauvegarder cette faune d’auxiliaires qui  contribuent à notre menu quotidien comme à la beauté de nos paysages.Malgré les 6 000 races d’animaux d’élevage et 10 000 espèces de plantes cultivées, seules 3 races assurent 98 % de la production mondiale bovine de viande et de lait tandis que le riz, le blé, le maïs et la pomme de terre assurent 60 % des calories consommées.

Viande industrielle, huile de palme, légumes hors-saison, fruits exotiques, céréales OGM : ils dégradent la planète

  • En quoi les espèces sauvages sont- elles indispensables à la production d’aliments et sont l’assurance de notre sécurité alimentaire ?

    sumatra_palmiers

    Déforestation - Culture de paulmiers à huiles à Sumatra

  • Pourquoi nos choix de consommation déterminent les activités de la chaîne de production alimentaire et le devenir des savoir-faire comme du patrimoine animal, végétal et culturel ?
  • En quoi notre assiette est au carrefour de deux crises : celle de l’érosion du vivant et celle du bouleversement climatique ?
  • Pourquoi une planète en bonne santé est garante d’une humanité en meilleure santé ?

Participez à l’opération « Des fraises au printemps »

Initié par la FNH – Fondation Nicolas Hulot, l’opération « Des fraises aux printemps » a pour objectif d’informer le grand public des conséquences de ses choix alimentaires, et de lui donner les moyens d’inverser la tendance en favorisant une agriculture et une pêche respectueuses de la nature et des hommes.

DesFraisesAuPrintemps_Biodiversite

Essentiel : le livret-découverte "Biodiversité et Assiette"

De la crise climatique à l’érosion de la biodiversité : nos habitudes de consommation ne sont malheureusement pas sans conséquences sur la santé de la planète. À travers ses choix, le consommateur peut réagir.

« Il ne suffit pas qu’un aliment soit bon à manger, encore faut-il qu’il soit bon à penser. » Claude Lévi-Strauss

Chacun doit donc bien comprendre les enjeux qui se cachent derrière son assiette. À travers nos choix, chacun d’entre nous peut réagir. Adoptez dès à présent de nouveaux gestes pour une alimentation respectueuse de la nature et des hommes.

Votons pour la Terre en faisant nos courses et en  cuisinant :

  • Je respecte les saisons dans ma consommation de fruits et légumes.
  • Je privilégie les produits bio et les produits de qualité.
  • Je mange local et j’opte pour les circuits
  • courts entre producteurs et consommateurs.
  • Je donne la priorité aux produits frais ou peu transformés et de préférence en vrac.
  • Et bien d’autres gestes vous attendent

Une règle d’or à mémoriser pour vos courses :  « VARLO K2C », pour manger Varié, Local, et de Qualité et de Saison !

En savoir plus

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :