Mieux que les arracheurs volontaires : l’Amarante


amare

La vedette, l’Amarante réfléchie. De plus en plus de cas de plantes résistantes au RoundUp sont détectées en USA, en Argentine, en Australie depuis le début des années 2000's, dans des champs de coton et de soja OGM.

Après leurs déboires l’Afrique du Sud avec 80 000 hectares de maïs OGM  stérile(1), les apprentis-sorciers de Monsanto sont confrontés aux USA  à un phénomène qui pourrait ruiner la belle industrie de manière plus radicale que les faucheurs volontaires ou les politiques européens : les plantes résistantes au Round’Up ! En effet, la nature est ainsi faite que tous les êtres vivants s’adaptent en permanence à leur milieu. Il suffit donc d’une mutation génétique pour que l’espèce résistante devienne « super-envahissante ». C’est ce qui ce passe aux USA : la dissémination accélérée de l’Amarante réfléchie dissuade les agriculteurs de planter des semences Monsanto !

Selon Futura Science, 5 000 hectares de culture de soja transgénique ont été abandonnés par les agriculteurs en Géorgie, et 50.000 autres sont gravement menacés par une mauvaise herbe impossible à éliminer, tandis que le phénomène s’étend à d’autres états. La cause : un gène de résistance aux herbicides ayant apparemment fait le grand bond entre la graine qu’il est censé protéger et l’Amarante, une plante à la fois indésirable et envahissant (2)…

On constat de plus en plus de plantes résistantes au glyphosate, la matière active de l’herbicide RoundUp de Monsanto

En 2004, un agriculteur de Macon, au centre de la Géorgie (à l’est des Etats-Unis), applique à ses cultures de soja un traitement herbicide au Roundup, comme il en a l’habitude. Curieusement, il remarque que certaines pousses d’amarantes (amarante réfléchie, ou Amarantus retroflexus L.), une plante parasite, n’en semblent pas incommodées… Pourtant, ce produit est élaboré à partir de glyphosphate, qui est à la fois l’herbicide le plus puissant et le plus utilisé aux Etats-Unis.  Depuis, la situation a empiré. Actuellement, et rien qu’en Géorgie, 50.000 hectares sont atteints et nombre d’agriculteurs ont été contraints d’arracher leurs mauvaises herbes à la main… quand c’est possible, considérant l’étendue des cultures. A l’épicentre du phénomène, 5.000 hectares ont été tout simplement abandonnés.

L’amarante vous salue bien…

En attendant, l’amarante « mutante » se porte bien et prolifère. Chaque plante produit en moyenne 12.000 graines par an, et celles-ci peuvent rester en état de vie suspendue de 20 à 30 années avant de germer lorsque les conditions lui sont favorables. Profondément enracinées, elles sont très difficiles à arracher, comme le constatent de nombreux agriculteurs, non seulement en Géorgie mais aussi en Caroline du Sud, en Caroline du Nord, en Arkansas, au Tennessee et au Missouri, contraints de passer au désherbage manuel… ou de baisser les bras.

Source : « OGM : la menace des « super mauvaises herbes » s’amplifie », Jean Etienne, Futura Science le 24 Avril 2009

RoundupReady_soya_L’herbicide Roundup serait toxique pour des cellules humaines.

Une nouvelle étude met en évidence les effets toxiques sur les cellules humaines du Roundup, l’un des herbicides les plus utilisés au monde, y compris sur les OGM alimentaires. Menée par Gilles-Eric Seralini et Nora Benachour, de l’université de Caen, cette étude (qui n’est pas la première du genre), publiée dans la revue scientifique américaine Chemical Research in Toxicology, s’est intéressée à la toxicité du Roundup sur différents types de cellules humaines (du cordon ombilical, de l’embryon et du placenta). L’expérience a porté sur quatre différentes formulations, à des doses correspondant à celles autorisées sur les cultures OGM (le soja notamment) modifiées génétiquement pour résister à cet herbicide. La suite chez Futura Sciences

(1) Les OGM ont un sérieux coup dans l’aile ! par SOS Biodiversité le

(2) Selon l’INRA, l’espèce est présente partout en France, principalement dans la moitié sud de la France et en Alsace; peu présente dans la moitié nord (Nord Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Bretagne, Basse et Haute Normandie)

En savoir plus :

Voir aussi :

6 Réponses

  1. Voir cet article de FRANCE 24 qui a interrogé Stanley Culpepper, spécialiste des mauvaises herbes à l’université de Géorgie,
    http://www.france24.com/fr/20090419-super-mauvaises-herbes-menace-patrie-monsanto-etats-unis-environnement-ogm-amarantes-agriculture-herbicide
    Selon la Soil Association, une association anti-OGM basée au Royaume-Uni, Monsanto était conscient de la menace des « superweeds » dès 2001 et avait fait breveter la pratique de mélanger de l’herbicide Roundup et d’autres herbicides qui ciblent des plantes résistantes au Roundup.
    « Ce brevet va permettre à l’entreprise de profiter d’un problème que ses produits ont créé à l’origine, » affirme un rapport de la Soil Association publié en 2002.
    Les dirigeants de Monsanto ont atteint un sommet dans la cupidité et la cynisme. Places au scientifiques, puis aux législateurs et enfin au juges.
    http://www.combat-monsanto.org/

  2. Il fallait s’y attendre…

  3. bien sûr ! penser que l’homme est plus fort que la nature est stupide, il est juste plus acharné à la détruire ! Noud devrions poursuivre Monsanto pour crime contre l’humanité !!! à quand la pétition ?

  4. Ou plutot faire ingérer à M. Monsanto son RoundUP par l’orifice approprié afin de voir si il s’adapte .

  5. Gregory,
    l’enfer est pavé de bonnes intentions; si on applique ton idée, 2 solutions
    * il risque de muter et de devenir encore plus nuisible…
    * il en meurt et c’est une mort trop douce…

  6. […] Mieux que les arracheurs volontaires : l’Amarante « SOS Biodiversité L’amarante vous salue bien… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :