Le MEF ferme ses portes à Paris. Les négociations sur le climat se poursuivent à Bonn du 1 au 12 Juin


Alors que le Forum des économies Majeures (MEF) s’est terminé hier à Paris, les négociations de l’ONU vont entrer dans une nouvelle phase lundi 1er juin prochain, à Bonn (Allemagne). Pour la première fois les pays auront face à eux un vrai texte de négociation préparé par le Secrétariat de l’ONU, base de l’accord de Copenhague.

Le MEF a rassemblé pendant deux jours les ministres de l’environnement des 17 pays les plus pollueurs de la planète pour la deuxième fois cette année. A l’ordre du jour devaient être discutés les sujets les moins consensuels dans les négociations de l’ONU sur le climat : le soutien financier des pays industrialisés pour aider ceux en développement à faire face au défi climatique et les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. «Pour de nombreux participants, comme le Ministre allemand, il n’y a eu que très peu d’avancées lors de ce Major Economies Forum», regrette Damien Demailly, chargé du programme énergie-Climat au WWF-France.

Mais Selon Jean-Louis Borloo cependant les négociations ont fortement progressé. La proposition mexicaine de création d’un fond de financement auquel tous les Etats participeraient à hauteur de leur capacité et de leur responsabilité climatique, si elle reste floue, ferait consensus, tout comme, de manière surprenante, l’objectif de réduction des émissions à moyen terme (2020) pour les pays industrialisés : entre 25 et 40%, par rapport à 1990.

Pour Damien Demailly : « Echec ou succès du MEF de Paris ? On aura la réponse dès lundi prochain quand les négociations de l’ONU reprendront à Bonn. Si le MEF a été un succès politique, Bonn doit bien être un succès climatique».

A Bonn, l’important pour le WWF est que le texte qui servira de base aux négociations ne soit pas rejeté en bloc mais réellement discuté, et constitue une base définitive de travail. «Les pays vont enfin rentrer dans un vrai mode négociation. On s’attend également à Bonn à une augmentation de la pression populaire pour que la communauté internationale réponde à l’ultimatum climatique.»

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :