La « Disparition » : la liste rouge des espèces menacées


La Liste rouge de l’UICN constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde.

Tous les quatre ans, le bilan laconique de l’érosion de la biodiversité sauvage

envir-uicn-listerouge-resumeespecesmenaceesLa Liste Rouge de l’UICN des Espèces Menacées classe les espèces en fonction de leur risque d’extinction. C’est une base de données en ligne qui permet de faire des recherches et comprend le statut mondial de 45 000 espèces, avec des informations à l’appui. Elle a essentiellement pour but de déterminer quelles espèces ont le plus besoin de mesures de conservation, de documenter leur situation et de fournir un indice de l’état de la biodiversité.  Les grands bilans de la Liste Rouge de l’UICN sont préparés tous les quatre ans. Les éditions précédentes ont été publiées en 1996, 2000, 2004 et 2008.

Qu’est-ce que la Liste rouge ?

La Liste rouge de l’UICN constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde.

Fondée sur une solide base scientifique, la Liste rouge de l’UICN est reconnue comme l’outil de référence le plus fiable sur l’état de la diversité biologique spécifique. Sur la base d’une information précise sur les espèces menacées, le but essentiel de la Liste rouge consiste à mobiliser l’attention du public et des responsables politiques sur l’urgence et l’étendue des problèmes de conservation, ainsi qu’à inciter la communauté internationale à agir en vue de limiter le taux d’extinction des espèces.

La Liste rouge permet de répondre à des questions essentielles, telles que :

  • Dans quelle me sure telle espèce est-elle menacée ?
  • Par quoi telle ou telle espèce est-elle spécialement menacée ?
  • Combien y a-t-il d’espèces menacées dans telle région du monde ?
  • Combien a-t-on dénombré de disparitions d’espèces ?

Grâce à la Liste rouge de l’UICN, on sait aujourd’hui de façon sure que 12% des espèces d’oiseaux, 21% des mammifères, 30% des amphibiens et un tiers des espèces de conifères sont menacées d’extinction mondiale. La Liste rouge de l’UICN est retenue par la Convention sur la diversité biologique (CDB) comme un indicateur privilégié pour suivre l’état de la biodiversité dans le monde.

Explications de Florian Kirchner, chargé de programme au Comité français de l’UICN,
interviewé sur la chaine de podcasts Neopedia (in dossier Crise d’extinction des espèces
)

Comment la Liste rouge est-elle établie ?

Le système mis au point pour l’établissement de la Liste rouge est le résultat d’un vaste processus de concertation, d’élaboration et de validation de plusieurs années, mené par les experts de la Commission de sauvegarde des espèces de l’UICN. Avec le système de la Liste rouge de l’UICN, chaque espèce ou sous-espèce peut être classée dans l’une des neuf catégories suivantes :

  • Eteint (EX)
  • Eteint à l’état sauvage (EW),
  • En danger critique d’extinction (CR),
  • En danger (EN),
  • Vulnérable (VU),
  • Quasi menacé (NT),
  • Préoccupation mineure (LC),
  • Données insuffisantes (DD),
  • Non évalué (NE).

Le cerf du père David (Elaphurus davidanius) d'origine chinoise : considéré comme "éteint à l'état sauvage" mais sa réintroduction dans la nature semble possible.

La classification d’une espèce ou d’une sous-espèce dans l’une des trois catégories d’espèces menacées d’extinction (CR, EN ou VU) s’effectue par le biais d’une série de cinq critères quantitatifs qui forment le coeur du système. Ces critères sont basés sur différents facteurs biologiques associés au risque d’extinction :

  1. Taux de déclin,
  2. Population totale,
  3. Zone d’occurrence,
  4. Zone d’occupation,
  5. Degré de peuplement,
  6. Fragmentation de la répartition.

L’analyse 2008 de la Liste Rouge de l’UICN des espèces menacées est accessible à cette adresse : http://www.iucn.org/redlist

A propos de l’UICN :

  • logo-iucn_393L’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, le plus ancien et le plus vaste réseau environnemental du monde, est une union démocratique de plus de 1 000 membres, gouvernements et ONG, et de près de 11.000 scientifiques bénévoles répartis dans plus de 150 pays. Le travail de l’UICN est soutenu par plus de 1 000 professionnels dans 60 pays et par des centaines de partenaires des secteurs publics et privés et des ONG dans le monde entier. Le siège de l’UICN est situé à Gland, près de Genève, en Suisse : http:// www.iucn.org
  • uicn_fr_logo350En France, le Comité français de l’UICN est le réseau des organismes et des experts de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France. Il regroupe au sein d’un partenariat original 2 ministères (écologie et affaires étrangères), 5 établissements publics et 35 organisations non gouvernementales, ainsi qu’un réseau de plus de 200 experts rassemblés au sein de commissions et de groupes de travail.  Parmi les réalisations concrètes du Comité Français, l’établissement des listes Rouges France et Outre-Mer, ainsi que l’instauration depuis 2006 de la Fête de la Nature : http://www.uicn.fr/

Pour aller plus loin :

[Dailymotion id=x9gf77]

Une espèce de mammifères sur quatre est en danger de disparition, soit 1.141 sur 5.487 espèces recensées.

Voir aussi :

4 Réponses

  1. Il n’est pas croyable qu’il n’y ait que si peu de réaction devant un tel désastre, ainsi nos enfants ne connaitrons plus la plupart des espèces.

    C’est désespérant et navrant de voir que les responsables politiques ne fassent pas plus pour la nature.

  2. asseyez-vous,fermé les yeux et imaginé un monde de
    béton sans éspeces animal ou végétale et posez_vous la question « pourquoi nous en sommes arrivés la » en esperant que cela vous fasses reflechir.
    message pour ceux qui pensent avoir tous les droits

  3. la nature est detruite par une force demoniaque qui
    sapelle l ‘homme.Ses activites detruise la nature
    ainsi que les animaux.Je voudrais donc arreter
    qu elle que une de ses activites terrestres:
    _stoper l’ésence (le petrole)des voitures est mettre
    de leau bouillante.
    _stoper le nuclaire est placer plus de parcs éoliens.
    _au lieu de se deplacer en voitures,deplacer vous
    en marchant,en vélo
    _arreter la chsse,le traque est l’empailllage.
    _planter des arbres dans des terrains forestier.
    _couper moins d »arbres dans les forets.

  4. Pourriez vous me dire si les chenes blanc ou vert dans le Var, France, sont sur la list rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :