Paul François, victime des pesticides


Paul François, agriculteur conventionnel en Poitou Charentes – intoxiqué par un pesticide, l’a fait reconnaitre comme « maladie professionnelle »

D’autres agriculteurs témoignent sur le web de leurs problèmes de santé : http://www.victimes-pesticides.org/

Intoxiqué par le LASSO de Monsanto, l’agriculteur va enfin pouvoir être indemnisé par la MSA

La chambre sociale de la cour d’appel de Bordeaux a confirmé le 28 janvier 2010 le jugement rendu le 3 novembre 2008 par le tribunal des affaires de sécurité sociale d’Angoulême qui reconnaissait à Paul François, agriculteur à Bernac (Charente), un lien entre les pathologies dont il souffre et une intoxication à l’herbicide Lasso de la multinationale Monsanto. Fin d’un parcours du combattant  pour faire reconnaître son cas en accident du travail. L’agriculteur se retourne désormais contre le fabricant du produit incriminé,  pour manquement à l’information et à la sécurité. Le procès est en cours d’instruction à Lyon.

Le 27 avril 2004, l’agriculteur avait été intoxiqué par l’herbicide alors qu’il nettoyait une cuve-pulvérisateur.

Après avoir inhalé l’herbicide: « J’ai ressenti des brûlures sur tout le corps, raconte Paul François, selon RTL. Il était tombé dans le coma. A son réveil, ll avait présenté des troubles de l’élocution. Il avait été hospitalisé pendant cinq mois.  L’agriculteur précise: « A l’époque, j’ai eu de nombreux problèmes de céphalées suivis de pertes de connaissance et d’amnésie ».  Des mois après l’accident, des traces du produit toxique avaient été trouvées dans son sang. Selon Paul François, d’autres agriculteurs souffrent des mêmes problèmes de santé que lui après avoir utilisé l’herbicide Lasso. « Des familles d’agriculteurs ne savent même pas comment prendre ce genre de problème. Je voudrais que les agriculteurs qui vont voir ce qui s’est passé pour moi, comprennent que si j’y arrive ils peuvent y arriver aussi », affirme l’agriculteur.

En savoir plus :

A voir aussi sur le blog :

5 Réponses

  1. Défense de la naturede lavaufranche victimes des pesticides ,je voudrais commander le CD nos enfants nous accuseront présent a Ruffec le 16et 17 janvier

  2. cet agriculteur , comme tous , avait par ailleurs un jardin bio pour sa consommation personnelle et celle de sa famille . en résumé tant qu’il empoisonnait les gens sans en pâtir , cela lui convenait très bien . du coté du consommateur , pas de choix . C’est justice de les voir malades , Ces empoisonneurs ont visé uniquement le rendement et la facilité ( moins de travail avec des produits chimiques, pour plus de bénéfices)

  3. rendements, facilités, marketing Monsanto, Validation INRA, validation INSERM … Rutenone pour l agriculture bio autorisé en France interdite en Allemagne etc. Je conseille à M. FRANCOIS ainsi qu’à son avocat la lecture de l ouvrage « Pesticides et santé » publié le 29 avril 2010 à l Office parlementaire d evaluation des choix scientifiques et technologiques » par le député UMP de la Manche Claude GATIGNOL, diplomé de l ecole veterinaire de Toulouse avec le concours du senateur JC ETIENNE. Cette pubication est disponible sous forme papier ou consultable sur le site de l’AN. Ceux ci pourront contacter M. Auguste DUPONT, de St Pierre d’Arthéglise, Manche, qui lui aussi, avec ses confrères agriculteurs ont exporté des carottes vers l Allemagne, pas plus de 15 jours, les douanes allemandes ayant refoulé les produits pour résidus d’herbicides. Qques années plus tard, M. DUPONT a été frappé d’une maladie neurologique lui bloquant le système moteur, sous les deux genoux.

  4. Nous avons besoin d’une nouvelle agriculture : plus raisonnée et moins consommatrice en pesticide, véritable poison pour nos campagnes.
    biodiversityconsulting.wordpress.com

  5. Il a fait plier Monsanto !
    http://www.actualites-news-environnement.com/27949-Pesticides-Paul-Francois-1-Monsanto-0.html
    « Victoire pour Paul François dans son procès qui l’opposait à la firme Monsanto, puisque cet ancien agriculteur victime des vapeurs de l’herbicide Lasso de Monsanto, a vu sa plaidoirie aboutir vers un dédommagement de la part du semencier. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :