À propos

Vous êtes sur le blog d’un citoyen français, non-militant, actif et citadin. Je ne travaille ni dans la biologie ni dans l’agriculture mais depuis mes études initiales en agriculture, j’ai toujours conservé une sensibilité à l’évolution des techniques agricoles ou à la protection de l’environnement.

Père de famille, j’ai également été sensibilisé aux problèmes d’éducation (manger sain, consommer malin) et aux grands débats ou affaires de santé publique : les pollutions des eaux et des sols, la vache folle, les hormones de croissance, les OGM, l’obésité, le tabagisme, l’amiante, l’explosion des cancers, la bouffe industrielle…

Je suis en colère. Cela fait plus de 30 ans que j’ai constaté les techniques d’intox des industries chimiques, pharmaceutiques, agro-alimentaires. Leurs techniques de lobbying sont toutes les mêmes, identiques à celles de l’industrie de l’amiante, du tabac…:

  • envoyer un nuage de fumée scientifique pour justifier d’un progrès ou d’une valeur ajoutée
  • contrôler et manipuler les commissions de contrôle et d’agrément, orienter la réglementation pour favoriser son Produit, bloquer ou dénaturer toute réglementation défavorable, faire du lobbying sur plusieurs années iou décennies (Commission Européenne, FDA, parlements, ministères…)
  • corrompre et soudoyer tous les acteurs de l’information spécialisée, de l’enseignement et de la formation professionnelle : diners, voyages d’études, colloques, subventions à des associations « sous-marines »…
  • trouver les moyens de rendre incontournable, récurrent voir « addictif » l’usage de son Produit par le consommateur final
  • mettre en place des réseaux directs (visiteurs médicaux, agents relations cultures) ou indirect de prescription de son Produit (associations ou comités à la botte, maisons d’édition, associations de formation continue, sites internet , consultants, mandarins, enseignants et techniciens…)
  • faire dénigrer immédiatement, par professionnels interposés, tout contradicteur ou « lanceur d’alerte », voir le faire sanctionner par sa hiérarchie pour le réduire au silence

Et vous, cela vous rappelle quelque chose ? Les quelques procès qui ont eu lieu ces dernières années ont mis en lumière ces pratiques. Une mentalité de corruption systématique, tourné vers un but unique : le profit à court terme.
S’il n’y avait que MONSANTO à la manœuvre. Ils sont particulièrement diaboliques et vicieux, certes, mais des dizaines de firmes fonctionnent depuis le XX° siècle selon les mêmes schémas. Et pas que des sociétés américaines : le marché français des pesticides, des médicaments ou des engrais était encore majoritairement français avant la mondialisation des années 80/90. Franco-allemand (1).

Alors trop c’est trop. 80 % du peuple français se méfie des OGM, les scientifiques sérieux crient à l’apprenti sorcier, le Grenelle de l’Environnement prend la bonne direction…il faut faire bouger non seulement les mentalités mais les actes.

La biodiversité, c’est l’avenir de la planète. Aucune plante n’est nuisible, elle tient sa place dans un écosystème cohérent et équilibré. Sans fleurs, plus d’ insectes. Sans abeilles, plus de récoltes. C »est une hérésie de détruire la forêt tropicale pour y cultiver du soja transgénique, à grands renforts de RounUp et d’engrais, pour au final produire de la viande d’animaux gavés dans des élevages concentrationnaires.Et encore plus pour en faire du carburant : Quel arnaque ! Dès 1979, Jean-RogerMERCIER avait démontré que le bilan énergétique de l’agriculture industrielle était négatif (2)! C’est a dire qu’on y consomme plus de calories qu’on n’en produit, et que le mythe des « révolutions vertes », des « champions du rendement » dissimule en réalité une injection massive d’énergie fossile dans les sols…qu’ils contribuent à dégrader puisque l’agriculture croit que cela remplace l’humus et l’activité biologique. Mais le mythe du progrès tient encore bon, malgré toutes les catastrophes et dérives que nous avons constaté, et la trahison maintes fois avérée des élites scientifiques.

Je m’énerve…. Bref j’ai décidé d’agir et de soutenir tous ceux qui ont courageusement alerté, dénoncé, argumenté. Puisse ce blog contribuer modestement à la sensibilisation de mon réseau de connaissances et d’amis, et à l’information du visiteur.

Bonne lecture

Kalisse

(1) ce sont historiquement les allemands et les suisses-allemands qui ont créé et développé le secteur des industries chimiques , qu’ils avaient organisé en différentes branches :

  • colorants
  • pesticides
  • médicaments
  • chimie fine
  • etc…

Et ce n’est que dans les années 90 que les activités chimiques ont été séparées des activités pharmaceutiques…


(2) »Énergie et agriculture : Le choix écologique » Jean-Roger Mercier Debard 1978

13 Réponses

  1. Bonjour,
    Bravo pour votre blog. Pour quelqu’un qui n’est pas dans le secteur agricole, vous aborder beaucoup de sujets dont les références sont reconnues. Toutefois il me semble utile de préciser concernant le plan EcoPhyto 2018, qu’il existe des moyens de protection biologiques des cultures et qu’ils sont en développement. Par ailleurs, je pense qu’il ne faut pas oublier de mentionner que ce ne sont pas que les agriculteurs qui polluent avec les pesticides mais également tous les jardiniers amateurs. Il me parait utile d’informer le grand public sur ce sujet. La protection biologique des cultures peut se pratiquer à tous les niveaux.
    A bientôt de suivre votre actualité

  2. Merci Anne-Isabelle,
    J’aime de toujours l’agriculture, en particulier l’élévage bovin. A quoi pensez -vous comme « moyens de protection biologiques des cultures » ? A la « lutte intégrée » ?
    Vous avez tout a fait raison concernant l’usage des pesticides par les jardiniers amateurs ou par les spécialistes d’espaces verts , mais aussi la SNCF, les DDE, …etc qui en répandent encore des tonnes . J’en reparlerai donc. Il me semble inutile de stigmatiser les agriculteurs, qui font ce qu’on leur a appris ou ce qu’on leur a recommandé. AU contraire, c’est avec eux qu’il faut mettre en place une nouvelle agriculture respectueuse de l’environnement…et moins dangereuse pour leur santé.

  3. merci pour ta réponse à Anne-Isabelle, ce n’est pas en hurlant sur le pauvre agriculteur -qui fait ce qu’il peut -qu’on lui donne envie d’écouter d’autres voix que celles des chimistes. Par contre creuser l’argument « budget » est de la première importance, par exemple là où certains de vos voisins traitent et désherbent sans arrêt, s’apercevoir que choisir d’intervenir moins souvent, moins radicalement mais au bon moment, simplement parce que ça coûte trop cher de suivre tout ce qui est conseillé – n’entraîne pas de catastrophe sanitaire, et pas plus de perte que les économies réalisées. Pas forcément valable partout, mais à essayer.
    Ici Banyuls, ou beaucoup de viticulteurs sont passés au « bio », avec conviction (et trop souvent anathème sur leurs voisins pas convaincus du tout), et où beaucoup d’autres (hélas pas tous) se positionnent pour une agriculture « raisonnée ».
    On t’attend pour ton prochain reportage.

  4.  » mobilisation pour la biodiversité  »
    Vous trouverez le programme de la rencontre organisée par Natureparif le 30 juin ici :
    http://www.natureparif.fr/attachments/programme-30-juin-2009.pdf
    amicalement

  5. Bravo Kalisse

    j’ai survolé rapido mais j’aime bien cette foule d’info sur un seul blog. je fais te faire connaitre dans le midi et je te dis à très bientôt

    jo

  6. Le vendredi 19 juin et le samedi 20 juin se déroulera à Montpellier (Esplanade Charles de Gaulle) :

    La 1ère édition de la Fête de la Biodiversité

    organisée par la Ville de Montpellier. Le vendredi 19 juin sera plus particulièrement réservé au public scolaire et le samedi 20 juin ouvert à tous, de 10h à 18h, autour de stands, dans un véritable labyrinthe végétal. Se dérouleront également des conférences en salle.

    L’Association Agropolis International et ses membres, en partenariat avec ConnaiSciences et la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), seront présents durant ces deux jours.
    Au programme :

    Des ateliers :

    – « Pissenlit des villes : comment les plantes évoluent en milieu urbain ? », par Pierre-Olivier CHEPTOU, UMR CEFE-CNRS

    – « Le maïs : histoire et diversité », par Michel CHAUVET, Agropolis International

    – « Le sorgho : histoire et diversité », par Michel CHAUVET, Agropolis International

    – « Découverte de la biodiversité des bois tropicaux », par Jean GERARD, Unité de recherche « Production et valorisation des bois tropicaux », Cirad

    Diffusion de courts-métrages et d’interviews :

    – « Les différentes facettes de la biodiversité en Méditerranée et au Sud »

    Diaporama :

    – « La recherche montpelliéraine face aux défis de la biodiversité »

    Quiz pour les enfants, exposition de collections

    Conférences annoncées :

    – Auditorium Musée Fabre : « Biodiversité : mot à la mode ou enjeu de société ? », Jean-Dominique LEBRETON, directeur de l’UMR CEFE-CNRS, vendredi 19 juin 2009, 17h-18h

    – Maison de l’énergie : « Agriculture et biodiversité: gérer la biodiversité pour mieux maîtriser les ravageurs des cultures », Marie-Stéphane TIXIER, enseignant-chercheur, Montpellier SupAgro, département Ecologie et Santé des Plantes, UMR CBGP, samedi 20 juin 2009, 15h-16h.

  7. Bonjour,
    Félicitations pour la qualité et la quantité d’informations disponibles sur votre blog !
    Existe t il des entreprises qui proposent à des particuliers de participer financièrement à l’aménagement des territoires urbains et ruraux dans l’objectif de maintenir la biodiversité des sites ?
    Cordialement,
    Jp Caruel

  8. Cher Jean-Pierre,

    Des entreprises qui oeuvrent pour préserver la biodiversité et les territoires..ce sont plutôt des ONG comme WWF , Noé, etc .. ou des administrations comme le Conservatoire du Littoral ou des collectivités. Connaissez vous TERRES DE LIEN, créé par la NEF. Un bon moyen de soutenir l’installation de paysans bio.
    Voir aussi CDC-Biodiversité, ou encore les fonds FIPAN
    Un FIPAN est un Fonds d’investissement pour le Patrimoine Naturel. Il permet à tout souscripteur, public ou privé, d’investir des fonds pour des actions concrètes et adaptées en faveur de la Biodiversité : préservation, renaturation ou restauration de sites naturels. Il constitue en outre un outil concret et objectif pour la Responsabilité Sociétale des Entreprises.
    http://www.mediaterre.org/france/actu,20090406174109.html
    Tenez-nous au courant des résultants de vos recherches….
    A+

  9. Bonjour,
    j’ai vu sur Slideshare que vous aviez proposé il y a deux mois un Power Point avec d’extraordinaires photos, intitulé « Sur le vif » et provenant de http://www.d‘jip.com
    Je voudrais retrouver le photographe ou la banque d’images, mais le site indiqué ne fonctionne pas et je ne retrouve aucune autre source.
    Pouvez-vous m’aider?
    D’avance, un tout grand merci!
    Ilham

  10. Autre bouteille a la mer!
    Pour en finir avec les beaux discours j’offre d’etre le partenaire d’un producteur avec qui j’appliquerai une methode sur laquelle j’ai dix ans d’experience.
    Je certifie comme reference la production de 700kg vif/ha de boeuf exclusivement a l’herbe sans apport d’aliments exterieurs.
    Si personne ne repond alors cessez d’accuser le ciel.
    Mon blogue:over-blogue/SOS elevage en peril

  11. Bonjour

    Nous avons le plaisir de vous informer que vous trouverez sur universcience.TV le 1er film de la série l’Abécédaire de la biodiversité : A comme abeille

    http://www.universcience.tv/media/1800/a-comme-abeille.html
    l’abeille, insecte pollinisateur par excellence. Sans elle, les trois quarts des espèces de plantes ne parviendraient pas à se reproduire…

    (complété de 3 articles sur notre blog http://www.universcience.tv/blog/2010/09/07/1-le-17-septembre-%C2%AB-l%E2%80%99abecedaire-de-la-biodiversite-%C2%BB/ )

    Réalisation : Jean-Christophe Ribot – durée 2 minutes – Coproduction : universcience / curiosphere.tv (France Télévisions) / Science & Vie / Mosaïque Films, 2010

    Nous serions ravis que vous diffusiez cette information dans vos réseaux et /ou sur votre blog.

    Bien cordialement

    universcience.tv est la webTV scientifique hebdomadaire de universcience, le nouvel établissement qui regroupe la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte.

    Vous trouverez aussi sur http://www.universcience-vod.fr/, la plate-forme vidéo des sciences et des technologies, d’autres films sur ce sujet et sur l’environnement parmi 800 films des principaux producteurs français de films scientifiques.

  12. bonjour,

    je souhaiterais vous adresser un dossier de presse sur une manifestation dédiée à la nature et à la biodiversité.
    A quelle adresse mail puis-je vous l’envoyer ?

    cordialement.

    Frédérique

  13. Félicitation pour la construction de ce site. Je vous ai rajouté sans la rubrique « coups de coeur » sur notre site Internet : http://www.lagrangedelaveau.com. C’est un projet d’éco-site en Touraine qui prend forme petit à petit…
    Odette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :