Pesticides : quand les agriculteurs sortent du rang


En plein Salon de l’agriculture, le tout jeune réseau Victimes Pesticides diffuse des témoignages d »agriculteurs ou d’horticulteurs exposés aux produits phytosanitaires et atteints de maladies

Copyright (c) 2010 Planete-Terra – Tous droits réservés

« Qu’un seul tienne et les autres suivront »

Le Mouvement pour le respect et le droit des générations futures (MDRGF) essaie de fédérer un réseau de victimes des pesticides derrière le combat de Paul François. Intoxiqué par le Lasso de Monsanto, cet agriculteur charentais a enchaîné plusieurs comas et des mois d’hospitalisation. Un marathon médical doublé d’un parcours du combattant juridique pour faire reconnaître son cas en accident du travail. Après avoir obtenu ce sésame rare l’année dernière, il a attaqué la multinationale pour manquement à l’information et à la sécurité.

Les agriculteurs sont les premières victimes des pesticides

« Un certain nombre d’agriculteurs comprennent l’intérêt de sortir de l’omerta. Même si cela ne règle pas leur problème, cela peut éviter à d’autres de connaître ces mésaventures« , commente François Veillerette, président du MRDGF. En janvier, des membres de Victimes Pesticides se sont réunis à Ruffec, sur les terres de Paul François pour partager leur expérience. Certains ont même accepté de la raconter face caméra.

Ils témoignent sur le web

Lire la suite

Rapport Stern : il reste 10 à 15 ans pour inverser la vapeur


Le rapport Stern sur l’économie du changement climatique est un compte-rendu sur l’effet du changement climatique et du réchauffement global sur la planète rédigé par l’économiste Nicholas Stern pour le gouvernement du Royaume-Uni. Ce rapport de plus de 700 pages est le premier rapport financé par un gouvernement sur le réchauffement climatique mené par un économiste et non par un météorologue

fumee usines

Réalisé par un expert mandaté par le gouvernement britannique, ce  rapport  de 2006 démontre que le monde va devoir faire face à d’énormes coûts si des décisions concrètes ne sont pas prises rapidement pour lutter contre le réchauffement climatique. L’étude se concentre sur l’aspect économique du réchauffement planétaire qu’elle chiffre à un coût minimum de 5 500 milliards d’euros sur 10 ans. Si les pays tardaient à mettre en place des politiques pour lutter efficacement contre la hausse des températures, la crise pourrait être beaucoup plus grave avec un coût 5 à 20 fois supérieur, principalement à cause de l’emballement du réchauffement planétaire si l’augmentation dépasse de 2° les températures de base des années 1800, avant l’ère industrielle. Aussi, on peut considérer que le rendez-vous entre l’homme et sa planète est fixé d’ici 10 à 15 ans, date à laquelle il faut que les émissions de CO2 décroissent très significativement, sans quoi le climat pourrait s’emballer… Lire la suite

Voir en ligne le film « Home »


Comment voir le film documentaire Home de Yann Artus-Bertrand ?  Bon spectacle !

film_home_artusbertrand

Vous n’avez décidément aucun prétexte valable de ne pas l’avoir vu.

Merci pour vos commentaires ci-dessous.

Lire la suite

La « Disparition » : la liste rouge des espèces menacées


La Liste rouge de l’UICN constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde.

Tous les quatre ans, le bilan laconique de l’érosion de la biodiversité sauvage

envir-uicn-listerouge-resumeespecesmenaceesLa Liste Rouge de l’UICN des Espèces Menacées classe les espèces en fonction de leur risque d’extinction. C’est une base de données en ligne qui permet de faire des recherches et comprend le statut mondial de 45 000 espèces, avec des informations à l’appui. Elle a essentiellement pour but de déterminer quelles espèces ont le plus besoin de mesures de conservation, de documenter leur situation et de fournir un indice de l’état de la biodiversité.  Les grands bilans de la Liste Rouge de l’UICN sont préparés tous les quatre ans. Les éditions précédentes ont été publiées en 1996, 2000, 2004 et 2008.

Qu’est-ce que la Liste rouge ?

Lire la suite

Des espèces françaises en Liste Rouge


En 2007, le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle ont lancé la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, en collaboration avec les organismes de référence sur les espèces en métropole et en outre-mer. Trois premières listes sont parues à ce jour : celle des reptiles et amphibiens de métropole , celles des oiseaux nicheurs de métropole et celles des mammifères de métropole.

Avec des façades sur les 3 océans et des climats variés, la France appartient au petit club des pays « méga-divers ». Elle est donc à la fois très riche en espèces mais aussi particulièrement concernée par la crise de la disparition des espèces. Au niveau mondial, la France est au 9ème rang des pays qui hébergent le plus grand nombre d’espèces menacées, soit près de 700 espèces en danger en métropole mais aussi dans les territoires d’outre-mer : Gypaète barbu, Grand hamster d’Alsace, Faucon crécerellette, Loutre géante de Guyane, tortues marines…

Les causes sont multiples : produits chimiques, urbanisation, braconnage, espèces exotiques envahissantes, assèchement des zones humides,…

Lézard pyrénéen d’Aurelio © C. Delmas

Lézard pyrénéen d’Aurelio © C. Delmas

Etabli conformément aux critères internationalement reconnus de l’UICN, ce projet de Liste rouge française vise à dresser un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces à l’échelle du territoire national. Il s’agit de réunir les meilleures informations disponibles et les données les plus récentes sur le risque de disparition de notre territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel, ou qui y sont régulièrement présentes. La Liste rouge permet de répondre à des questions essentielles, telles que :

  • Dans quelle mesure telle espèce est-elle menacée ?
  • Par quoi telle ou telle espèce est-elle spécialement menacée ?
  • Combien y a-t-il d’espèces menacées dans telle région du monde ?
  • Combien a-t-on dénombré de disparitions d’espèces ?

La liste rouge française est déclinée selon plusieurs taxons (catégories)

Lire la suite

La biodiversité à travers des exemples « Les réseaux de la vie »


Le second tome de l’ouvrage “La biodiversité à travers les exemples » est paru. Réalisé par le Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité (CSPNB), il est en ligne sur le site internet du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire.

Sommaire tome 2 : les réseaux de la vie

  • Qu’est ce que la biodiversité ?
  • La biodiversité a besoin d’espace.
  • La biodiversité, une affaire de temps.
  • La biodiversité, un jeu complexe d’interactions.

La biodiversité à travers les exemples : les réseaux de la vie, tome 2 (CSPNB)La planète Terre est une arche de Noé, avec tous les animaux et les végétaux qui nous sont familiers. Mais elle est aussi peuplée par une infinité d’organismes microscopiques tels que les bactéries, invisibles mais pourtant indispensables à l’équilibre des écosystèmes.
Comprendre la biodiversité, c’est connaître toutes ces espèces, mais c’est aussi appréhender la dynamique qui les anime. Les êtres vivants se déplacent en effet sans cesse, évoluent dans le temps ; ils ont tissé des réseaux complexes de prédation, de concurrence ou d’entraide.
L’Homme fait partie des réseaux de la vie ; il ne pourra continuer de tirer parti des innombrables ressources que lui procure la biodiversité qu’en respectant toute la richesse de cette dynamique.Cet ouvrage collectif du Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité présente le fonctionnement de la biodiversité à travers une centaine d’exemples. Il complète le premier volume qui était principalement orienté sur l’« utilité » de la biodiversité.

Sommaire du tome 1 (2007) :

Lire la suite

Des poisons dans nos maisons. Marie-Christine Blandin sonne l’alarme.


produit_la_75596On se sent souvent soulagé une fois franchi le pas de la porte d’entrée. Loin du bruit, de l’agitation et de la pollution qui rendent parfois notre quotidien si désagréable. Pourtant, nos maisons n’ont rien du petit nid douillet que l’on imagine. Bien au contraire. Ecoutez Madame Blandin , elle parle d’or. Vous ne regardez plus votre intérieur de la même manière.

Interview de Marie-Christine Blandin, sénatrice Vert du Nord, qui a publié en janvier 2008 un rapport sur les risques et dangers pour la santé humaine de substances chimiques d’usage courant. Ce rapport propose de mieux évaluer les risques, de disposer d’indicateurs de l’état de santé de la population, de développer le principe de précaution et de parvenir à élaborer des produits moins toxiques. Madame Blandin énonce 20 recommandations dont la première est d’appliquer le principe de précaution !

Santé environnementale : interview de Marie-Christine Blandin, sénatrice Vert du Nord, par Provence Aix 21, le 3 Mars 2009

Aucune femme en âge de procréer ne devrait être exposée à des solvants :

Interview réalisé par Pierre Luton, paru dans le magazine mutualiste Rail & Progrès (MGC) et sur Naturavox

Lire la suite