La France de la biodiversité : état des lieux

Sur les 34 points chauds de biodiversité identifiés au niveau mondial, 5 points chauds terrestres et 2 marins se trouvent en France.  La France porte une grande responsabilité en matière de biodiversité. En effet, elle possède en métropole et outre-mer, un patrimoine naturel exceptionnel du fait de sa diversité bioclimatique.

par Pierre MELQUIOT, 21 mai 2009 ,  Actualites-news-environnement.com

Conserver, oui, mais où ? Pour mieux définir les priorités de conservation, les scientifiques tentent de définir et de délimiter les zones de plus forte biodiversité dans le monde.

Les Hotspots, points chauds de la biodiversité

camargue_oiseaux

Les zones humides (ici un étang de Camargue) sont particulierement riches en biodiversité. Il est urgent de les préserver.

Concept développé par l’ONG Conservation International (CI), un hotspot (point chaud de biodiversité) est une zone contenant au moins 1 500 espèces de plantes endémiques et ayant perdu au moins 70 % de son habitat original. Sur cette base, 34 « points chauds » ont été identifiés, renfermant un grand nombre d’espèces, dont beaucoup sont endémiques et très menacées. Les 34 points chauds de la planète couvraient autrefois 15,7 % des terres émergées. 86 % de cette surface a été détruite, ce qui fait que les hotspots intacts couvrent seulement 2,3 % des habitats terrestres de la planète.  Sur cette petite surface, ils accueillent environ 65 % de toutes les espèces animales et végétales de notre planète. La moitié des plantes et 42 % des vertébrés terrestres du monde sont endémiques à ces zones. En savoir plus

Douce France !

La France métropolitaine est placée au carrefour de 4 des 9 régions biogéographiques européennes (alpine, continentale, atlantique et méditerranéenne) et abrite à ce titre des écosystèmes très variés.

  • On compte en France136 des 218 habitats d’intérêt communautaire (dont la conservation est un enjeu au niveau européen) et plus de 35 200 espèces animales et végétales ;
  • 291 espèces (hors oiseaux) présentes en France sont considérées par l’Union européenne comme étant d’intérêt communautaire et sont à ce titre couvertes par la directive européenne Habitats, faune et flore : 91 espèces végétales et 200 espèces animales, hors oiseaux ;
  • 274 espèces d’oiseaux sont aussi d’intérêt communautaire ;
  • Cette richesse fait de la France le deuxième pays européen en nombre d’espèces d’amphibiens avec 55% des espèces européennes ;
  • 58% des espèces d’oiseaux nidifiant en Europe se reproduisent en France ;
  • La diversité des modes d’utilisation des milieux par les activités humaines a également façonné des paysages très divers.

L’outre-mer

L’Outre-mer français, réparti dans trois océans (sur les cinq que compte le globe) en zones subboréale, tropicale et équatoriale, australe et antarctique, présente des niveaux de biodiversité exceptionnels tant par le nombre d’espèces présentes que par le niveau d’endémisme (espèces vivant dans un seul endroit dans le monde ; par exemple, de nombreuses espèces de Nouvelle- Calédonie ne sont présentes nulle part ailleurs dans le monde).

  • l’Outre-mer héberge 3 500 espèces végétales et 400 animaux vertébrés uniques au monde ;
  • Un quart des poissons d’eau douce de la planète se trouvent dans l’outre-mer français, de même que 16% des plantes vasculaires ou encore 12% des reptiles terrestres et 7% des oiseaux nicheurs ;
  • 10 % des récifs coralliens mondiaux sont situés dans les eaux placées sous juridiction française. Elles représentent 95 % de la biodiversité côtière nationale. Les collectivités d’outre-mer hébergent globalement plus d’espèces pour tous les groupes que la France métropolitaine.
  • Or nombre de ces richesses sont en danger : la communauté scientifique mondiale estime que la moitié des espèces vivantes que nous connaissons pourrait disparaître d’ici un siècle.
01-corail1

Coraux

Au plan mondial, la majorité des collectivités d’outre-mer françaises sont situées dans 4 points chauds de biodiversité sur les 34 que compte la planète. La Nouvelle-Calédonie constitue un des points chauds à elle seule ! La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Polynésie et Wallis-et-Futuna sont répartis dans 3 points chauds. Quant à la Guyane, elle s’intègre dans l’un des 3 derniers grands massifs forestiers de la planète, l’Amazonie.

Déjà 60% des services rendus par les écosystèmes (alimentation, santé, loisirs…) sont actuellement en déclin. Les principales menaces qui pèsent sur les espèces sont : la destruction ou la fragmentation des habitats par l’urbanisation croissante, les activités agricoles, les espèces invasives, la surexploitation de certaines espèces, les pollutions, sans compter le changement climatique qui constitue une nouvelle donne dans la recherche de l’équilibre global.

Ces pressions affectent tous les milieux, y compris la nature « ordinaire » qui participe, elle aussi à la biodiversité et pour laquelle nous avons des obligations y compris communautaires. Au côté d’espèces emblématiques, un cortège d’espèces appartenant à ces milieux (amphibiens, insectes, reptiles…..) doit être également préservé.

En 2008, on estimait que 378 espèces animales et 486 espèces végétales remarquables étaient menacées en France, en métropole comme à l’Outre-mer.

En savoir plus :

Voir aussi :

Une Réponse

  1. A signaler très prochainement, l’ouverture le 19juin, sous le concept « Biodiversarium », du jardin d’étude du milieu terrestre méditerranéen de l’Université de Banyuls, visite couplée { aquarium + jardin du Mas de la Serre},
    voir programme sur
    http://www.biodiversarium.fr/fr/index.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :