« Les héros de la biodiversité » sont de retour en 2010, sur France 2 et France 3


SUEZ ENVIRONNEMENT reconduit en 2010 sa série de programmes courts « Les héros de la biodiversité », produits par Allain Bougrain Dubourg en partenariat avec Océanopolis Brest.  Ces programmes seront parrainés cette année par le Ministère du Développement Durable, qui a souhaité montrer son engagement dans le cadre de l’année internationale de la biodiversité.

A compter du 4 janvier et jusqu’au 26 décembre 2010, découvrez les hommes et les femmes qui s’engagent pour la biodiversité,  au travers de 44 nouveaux programmes courts. Redécouvrez également les héros de 2009, grâce à la rediffusion des programmes de l’an passé.

« De nombreux protecteurs, scientifiques, membres d’associations ou simples particuliers se sont engagés, souvent dans l’ombre, pour donner une nouvelle chance à la biodiversité » Allain Bougrain Dubourg

Lire la suite

« Océans » : sortie en salles de l’opéra marin de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud


Après « Le peuple singe », « Microcosmos », « Le peuple migrateur », l’acteur et réalisateur Jacques Perrin a tourné un nouvel hymne à la nature : »OCEANS ». Il a fallu 4 ans de tournage pour faire ce films, sur  50 sites différents à travers le monde avec plus de 100 espèces filmées par 12 équipes de tournage.

Devenir poisson parmi les poissons

Océans s’interroge sur l’empreinte que l’homme impose à la vie sauvage et répond par l’image et l’émotion à la question : « L’ océan ? C’est quoi l’océan ?  » . Donnons la parole à Jacques Perrin :
Vos équipes ont parcouru toutes les mers de la planète. Quel état des lieux peut-on en dresser ? Lire la suite

Grenelle de la mer: donnez votre avis en ligne !


Le ministre du Développement durable, Jean-Louis Borloo, a lancé mardi la consultation du public sur le Grenelle de la mer, soulignant que ce ne pouvait être uniquement « l’affaire des gens du littoral » mais devait être celle de « tous les Français ».

grenelle_mer_consultation

>> Site de la consultation publique

Du 9 au 24 juin, un site internet et des réunions publiques dans 18 villes, dont 7 outre-mer

Ce n’est pas l’Etat qui consulte mais l’ensemble des acteurs qui fabriquent des projets et de programmes », a souligné M. Borloo, jugeant que « l’enjeu de la mer et des océans n’était pas, en France, en Europe et ailleurs, porté à sa juste mesure ». « Je suis convaincu que la mer sauvera la terre, je pense que c’est notre nouvelle frontière ».
Après la phase de consultation, une table ronde finale se tiendra début juillet. L’objectif : déboucher sur une série d’engagements précis, quantifiés et partagés, a indiqué Jean Louis Borloo.

Lire la suite

Le top 10 mondial des nouvelles espèces


Alors que la biodiversité est de plus en plus menacée par les activités humaines et industrielles et que de ce fait un grand nombre d’espèce est menacé de disparition, un comité international de scientifiques a publie sa liste des 10 nouvelles espèces les plus importantes récemment découvertes sur la planète. Parmi les nouvelles espèces découvertes :  un minuscule hippocampe, et un spécimen fossilisé d’un vertébré vivipare. Rien qu’en  2007, plus de 18 500 espèces ont été découvertes !

Ce top 10 des nouvelles espèces publié chaque année.

La limace fantôme (Selenochlamys ysbryda,Famille des Trigonochlamydidae)

Vous avez certainement entendu parler de la liste des espèces en voie de disparition et savez que le nombre d’animaux et de plantes terrestres menacés d’extinction est en hausse. Mais connaissez-vous la liste des nouvelles espèces? Un comité international de scientifiques responsable de l’exploration et de la classification des espèces a publié sa liste des 10 nouvelles espèces les plus importantes (le «top 10») récemment découvertes sur la planète. Elle inclut des espèces minuscules (un minuscule hippocampe de la taille d’un petit pois), longues (un insecte qui mesure presque 60 centimètres) et vieilles (un spécimen fossilisé d’un vertébré vivipare). La création et l’annonce de la liste, explique Quentin Wheeler, directeur de l’International Institute for Species Explorations, doit sensibiliser le public a la biodiversité, la taxonomie et l’importance des musées et des jardins botaniques de manière amusante.«La classification des espèces du monde entier et de leurs attributs uniques est essentielle pour mieux comprendre l’histoire de la vie», a-t-il déclaré. «Il est dans notre intérêt de faire face aux défis que représente la vie sur une planète en mutation rapide.

L’inventaire des espèces est loin d’être bouclé Lire la suite

Trame verte et bleue : consultation publique


Enrayer la perte de la biodiversité passe notamment en France par la préservation et la restauration de continuités écologiques. Le projet TRB vise à (re)constituer un réseau d’échanges cohérent à l’échelle du territoire national, pour que les espèces animales et végétales puissent, à l’instar des hommes, communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer… assurer leur survie. Entré dans une phase décisive, le projet Trame verte et bleue a maintenant besoin de vous pour s’enrichir. Une consultation nationale est lancée jusqu’en juillet 2009.
Ripisylve en Bretagne

Ripisylve en Bretagne. La TRB ambitionne d’enrayer le déclin de la biodiversité avec des mesures d’aménagement du territoire national.

Une mesure phare du Grenelle environnement.

L’enjeu de la constitution d’une Trame Verte et Bleue (TVB) s’inscrit bien au-delà de la simple préservation d’espaces naturels isolés et de la protection d’espèces en danger. Il est de (re)constituer un réseau écologique cohérent qui permette aux espèces de circuler et d’interagir, et aux écosystèmes de continuer à rendre à l’homme leurs services :

  • production d’oxygène, de biomasse,
  • structuration des paysages et amélioration du cadre de vie,
  • pollinisation, fonctions de production, création d’emplois, prévention des inondations, épuration de l’eau ,…

Lire la suite

La « Disparition » : la liste rouge des espèces menacées


La Liste rouge de l’UICN constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde.

Tous les quatre ans, le bilan laconique de l’érosion de la biodiversité sauvage

envir-uicn-listerouge-resumeespecesmenaceesLa Liste Rouge de l’UICN des Espèces Menacées classe les espèces en fonction de leur risque d’extinction. C’est une base de données en ligne qui permet de faire des recherches et comprend le statut mondial de 45 000 espèces, avec des informations à l’appui. Elle a essentiellement pour but de déterminer quelles espèces ont le plus besoin de mesures de conservation, de documenter leur situation et de fournir un indice de l’état de la biodiversité.  Les grands bilans de la Liste Rouge de l’UICN sont préparés tous les quatre ans. Les éditions précédentes ont été publiées en 1996, 2000, 2004 et 2008.

Qu’est-ce que la Liste rouge ?

Lire la suite

Plan d’action « Agriculture et biodiversité »


Paris -22 Mai 2009 – La Stratégie nationale pour la biodiversité, réactualisée, a été présentée au Conseil des ministres du 20 mai par Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno. Le plan d’action « Agriculture et biodiversité » en fait partie. Michel Barnier a rendu public le 22 mai ce plan enrichi à la lumière des conclusions du Grenelle de l’environnement, des Assises de l’agriculture et du bilan de santé de la politique agricole commune (PAC). Les enjeux du changement climatique et de la préservation des continuités écologiques en sont un point fort.

Renforcement de la « Stratégie nationale pour la biodiversité »

Stratégie nationale pour la biodiversité - 2009-2010 - Michel Barnier renforce le plan d'action « agriculture »

Stratégie nationale pour la biodiversité - 2009-2010 - Michel Barnier renforce le plan d'action « agriculture »

A l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, Jean-Louis BORLOO, ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et Chantal JOUANNO, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie rappellent l’engagement fort de la France pour relever le défi majeur posé à l’humanité : la perte de la biodiversité. Mme Jouanno a présenté le 20 mai dernier, lors d’une communication en Conseil des ministres, les 10 plans d’action sectoriels prévus dans le cadre de la stratégie nationale pour la biodiversité. « La Stratégie nationale pour la biodiversité intègre désormais les mesures du Grenelle Environnement. Elle rassemble les actions devant permettre d’enrayer l’érosion de la biodiversité d’ici 2010, objectif partagé avec les autres pays de l’Union européenne. Tous les acteurs concernés doivent dès à présent se mobiliser pour intégrer la biodiversité dans l’ensemble des politiques publiques et des acteurs d’activités » déclarent Jean-Louis BORLOO et Chantal JOUANNO. Lire la suite

Comment calculer le prix d’une abeille ? d’un paysage ? d’une eau potable ?


Les écosystèmes rendent de nombreux services dits « services écologiques » ou « services écosystémiques » qu’on classe parfois comme bien commun et/ou bien public. Ce sont des processus naturels utiles et souvent nécessaires aux populations humaines sans qu’elles aient à agir pour les obtenir . Par exemple la production de l’oxygène de l’air par les végétaux, la production de plancton qui nourrit les poissons que nous pêchons, l’épuration naturelle des eaux par les sols, l’activité des pollinisateurs des cultures, les organismes qui produisent et entretiennent l’humus, le stockage naturel de carbone dans le bois, les sols, les mers et le sous-sol. Sans oublier la beauté des paysages et des milieux de vie que nous offre la Nature.

Très attendu, le rapport français sur la valeur économique de la biodiversité

« L’approche économique de la biodiversité et des services liés aux éco systèmes « , le rapport du Centre d’Analyse Stratégique (CAS) a été présenté mercredi 29 avril 2009  par M. Bernard Chevassus-au-Louis, président de la commission de travail, aux ministres Jean-Louis Borloo, Chantal Jouanno et Nathalie Kosciusko-Morizet, en présence de M. Pavan Sukhdev, coordinateur de la TEEB (The Economy of Ecosystem and Biodiversity, parfois appelé le « rapport Stern de la biodiversité ».

  • reservcesnaturelles2Quel bilan dresser des connaissances scientifiques sur le thème de la monétarisation des services rendus par les écosystèmes et de la valeur de la biodiversité ?
  • Quels sont les enjeux socio-économiques de la diversité biologique en France, y compris dans les départements et collectivités d’Outre-mer ?
  • Quel cahier des charges pour d’éventuelles recherches ultérieures ?
  • Quelles seraient les premières valeurs de référence pour la prise en compte de la biodiversité, qui pourront être utilisées notamment dans les études socio-économiques relatives aux projets d’infrastructures ? Lire la suite

Syracuse : la biodiversité une grande cause mondiale pour le G8


Réunis durant trois jours en Sicile pour le G8 de l’environnement, les ministres ont adopté vendredi dernier  la « Charte de Syracuse » liant les thèmes abordés du changement climatique et de la biodiversité. A travers cette charte, les ministres présents ont fait le constat que « la biodiversité et les services rendus par les écosystèmes sont indispensables à la régulation du climat« . Cette charte adoptée vendredi par les ministres de l’environnement du G8, fait donc de la biodiversité une grande cause mondiale au même titre que la lutte contre le changement climatique.
Source : WWF

Les rendez-vous de Syracuse et de Washington

G8_AMBIENTE,0Les ministres de l’Environnement des principaux pays développés se sont réunis deux fois en l’espace d’une semaine pour parler «climat». A Syracuse (Sicile) lors du G8(1) du 22 au 24 avril et à Washington 3 jours plus tard pour le MEF(2) (Majors Economies Forum) avec leurs collègues des grands pays émergents. On aurait pu espérer que les ministres prennent des décisions concrètes en matière lutte contre les changements climatiques. Mais à part une ambiance bon enfant et des discussions cordiales, aucune avancée réelle pour le climat n’a été engagée.
Les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés? Les actions possibles des pays en voie de développement pour une économie plus faible en carbone? Le soutien financier des pays riches envers les pays pauvres? Aucune de ces décisions notables n’a été prise!  Or, il s’agit là des points clés qui demandent de réels engagements pour s’acheminer vers un accord à Copenhague, en décembre prochain, ambitieux, efficace et limitant concrètement le réchauffement de la planète à ne pas dépasser une augmentation de 2° C d’ici à 2100.

Il faut aller plus loin

Lire la suite

L’avenir de la biodiversité est dans notre assiette


Les choix que nous faisons pour composer notre assiette et l’éducation alimentaire de nos enfants sont déterminants pour notre santé tout comme celle de la Planète. Ouvrons le chemin en choisissant d’être des consom’acteurs avertis pour tendre vers une alimentation saine, locale, diversifiée, équitable et solidaire. Soyons citoyens de la Terre pour que nature et culture fassent à nouveau cause commune.
Nicolas Hulot – Opération « Des fraises au printemps »

Nos choix de consommation se répercutent sur l’état de la planète

sashimi-tuna

L'engouement pour les sashimis au thon rouge est en train de faire disparaitre l'espèce.

Le contenu quotidien de nos paniers façonne le paysage de nos campagnes et la richesse des océans. La façon de les remplir et de composer notre assiette y contribue donc aussi. L’avenir de notre planète se joue aussi jusque dans notre assiette. Tout être humain qui se nourrit interagit avec le milieu naturel mais aussi avec les acteurs qui interviennent aux différentes étapes de la production des denrées alimentaires.

« Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es et d’où tu viens. » Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN

Cette gageure quotidienne est vitale pour plus de 6,7 milliards de personnes. Faire ses courses n’est donc pas un geste anodin. Manger participe à un choix de société, votre carte bleue est votre bulletin de vote.

Ce que nous buvons et mangeons, nous le devons au monde de la biodiversité.

panier

Des fruits et des légumes "VARLO K2C", chaque semaine avec votre AMAP

Lire la suite