Bio sans éthique = Arnaque


Communiqué de presse du 28 novembre 2008 de la FNAB – Fédération nationale de l’agriculture biologique

Contamination du soja bio à la mélamine

La contamination d’un lot de soja bio en provenance de Chine par de la mélamine est une affaire grave pour la filière biologique, qui fait écho à d’autres événements récents du même ordre. Mais cette affaire démontre également que la bio reste une filière extrêmement bien contrôlée, de plus en plus à même de repérer les fraudes et d’agir rapidement par retrait du lot d’aliment incriminé. Il ne s’agit pas d’une crise sanitaire, car les volailles et œufs bio analysés, concernés par l’aliment incriminé, ne comportent pas de traces de mélamine, selon l’AFSSA. Cette affaire ne peut que faire réfléchir les paysans bio sur une plus stricte application de leur fondamentaux, notamment en terme d’autonomie sur leur exploitation.

Le groupe coopératif Terrena a annoncé, suite à un autocontrôle, qu’un lot de soja bio importé de Chine était contaminé par de la mélamine. Le réseau FNAB soutient ses groupements adhérents de Pays de Loire et de Poitou-Charentes et réaffirme que tous les éleveurs bio touchés, aucunement responsables de ce problème, seront défendus pour qu’ils n’en subissent pas les éventuelles conséquences techniques et financières. Une intervention judiciaire n’est pas exclue si des producteurs lésés ne sont pas indemnisés.
Lire la suite

Alerte à Babylone, le film de Jean Druon


Alerte à Babylone est un excellent film de Jean Druon. Il est produit, diffusé, par Voir et Agir, vous pouvez le commander ici. Extraits de l’article complet sur le blog « Déconstruire Babylone »C'est ballot

Alerte à Babylone propose de réfléchir sur l’automatisme de l’application des nouvelles technologies, même quand celles-ci mettent en danger l’environnement et l’avenir des hommes. On évoque beaucoup les transformations sociales impliquées par ces nouvelles techniques.

Avant tout le film déplore l’absence de débat public avant la mise sur le marché des nouvelles techniques et l’incapacité des pouvoirs publics à prendre en charge le contrôle des applications. De nombreuses interviewes de personnages en contact direct avec ces technologies, des chercheurs, des juristes, etc …

Le film commence par une citation de Bernard Charbonneau : » Et les coûts de Mégalopolis grandissent encore plus vite que sa taille. A tout prix il faut faire venir plus d’énergie, plus d’eau. Il faut assurer le transport des vivants. Mégaloplis est une citée assiègée, mais elle ne l’est que par sa propre masse. Aussi ne peut-elle être sauvée que par le sacrifice chaque jour plus poussé de ses libertés. »

Lire la suite