Virez le père Noël et ses ordures ! Pour un Noël durable et bio


Bon, J-15. Le temps d’une prise de conscience avant de se lancer dans un frénésie de courses pour les fêtes de fin d’année. Trouver des cadeaux durables, à la fois dans la durée, et à la fois pour la planète ? Consommer des produits locaux et de saison ? Entre huitres et foie gras, lequel est le plus éthique ou le plus bio ?
Un vrai sapin écolo !

Un vrai sapin écolo !

En fait, j’ai déjà signalé sur ce blog quelques initiatives louables comme le guide « Pas de cadeau pour les OGM » de GreenPeace, qui vous a permis de choisir votre foie gras, le mini Guide WWF, qui vous a permis consommer des huitres sans arrière pensée.
Ou encore l’ éco- Calendrier de l’Avent de l’AREHN avec ces 24 pistes fort intelligentes pour faire plaisir sans polluer. Cela vous a inspiré ?

D‘abord un petit tour sur l’article « Les astuces bio et écolo de Noël » d’Anne-Sophie qui conseille de choisir un sapin portant le label de l’association du sapin de noël. J’y trouve cette photo désopilante d’un sapin de Noël durable (Dura lex sed lex ?) Lire la suite

Bio sans éthique = Arnaque


Communiqué de presse du 28 novembre 2008 de la FNAB – Fédération nationale de l’agriculture biologique

Contamination du soja bio à la mélamine

La contamination d’un lot de soja bio en provenance de Chine par de la mélamine est une affaire grave pour la filière biologique, qui fait écho à d’autres événements récents du même ordre. Mais cette affaire démontre également que la bio reste une filière extrêmement bien contrôlée, de plus en plus à même de repérer les fraudes et d’agir rapidement par retrait du lot d’aliment incriminé. Il ne s’agit pas d’une crise sanitaire, car les volailles et œufs bio analysés, concernés par l’aliment incriminé, ne comportent pas de traces de mélamine, selon l’AFSSA. Cette affaire ne peut que faire réfléchir les paysans bio sur une plus stricte application de leur fondamentaux, notamment en terme d’autonomie sur leur exploitation.

Le groupe coopératif Terrena a annoncé, suite à un autocontrôle, qu’un lot de soja bio importé de Chine était contaminé par de la mélamine. Le réseau FNAB soutient ses groupements adhérents de Pays de Loire et de Poitou-Charentes et réaffirme que tous les éleveurs bio touchés, aucunement responsables de ce problème, seront défendus pour qu’ils n’en subissent pas les éventuelles conséquences techniques et financières. Une intervention judiciaire n’est pas exclue si des producteurs lésés ne sont pas indemnisés.
Lire la suite