La « Disparition » : la liste rouge des espèces menacées


La Liste rouge de l’UICN constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde.

Tous les quatre ans, le bilan laconique de l’érosion de la biodiversité sauvage

envir-uicn-listerouge-resumeespecesmenaceesLa Liste Rouge de l’UICN des Espèces Menacées classe les espèces en fonction de leur risque d’extinction. C’est une base de données en ligne qui permet de faire des recherches et comprend le statut mondial de 45 000 espèces, avec des informations à l’appui. Elle a essentiellement pour but de déterminer quelles espèces ont le plus besoin de mesures de conservation, de documenter leur situation et de fournir un indice de l’état de la biodiversité.  Les grands bilans de la Liste Rouge de l’UICN sont préparés tous les quatre ans. Les éditions précédentes ont été publiées en 1996, 2000, 2004 et 2008.

Qu’est-ce que la Liste rouge ?

Lire la suite

Publicités

Le Triangle de Corail menacé par le changement climatique


Si le monde ne prend pas rapidement de mesures concrètes contre le changement climatique, des millions de personnes seront obligées de quitter la région du Triangle de corail, an Asie du sud. Mais des actions concrètes contre le changement climatique la surpêche et la pollution peuvent encore empêcher cette catastrophe. Voilà ce qui ressort d’une nouvelle étude de l’organisation mondiale de protection de l’environnement WWF, rendue publique le 13 mai lors de la Conférence sur les océans qui se tient en Indonésie.
Source : WWF
01-corail1

Victimes de pêches destructrices, du tourisme ou encore du réchauffement climatique, près d’un tiers des récifs coralliens de la planètes sont déjà morts ou endommagés. Les conséquences sont autant environnementales qu’économiques: ces écosystèmes abritent des millions d’espèces d’animaux et de végétaux et font vivre ½ milliard de personnes dans le monde.

La disparition du Triangle de Corail poussera des millions de personnes à l’exil

Source de revenus et de nourritures pour de nombreuses populations, le « Triangle de Corail » correspond à des zones marines comportant au moins 500 espèces de coraux constructeurs de récifs. Ainsi, ses ressources contribuent directement à la subsistance de plus de 100 millions de personnes habitant cette région du globe. Un rapport du WWF  indique que si nous ne luttons pas contre les changements climatiques, les récifs coralliens pourraient disparaître du “Triangle de Corail” d’ici la fin du siècle. Les conséquences seraient dramatiques : chute de 80% de la capacité de l’environnement côtier à nourrir la population ; réduction voire perte totale des moyens de subsistance d’environ 100 millions de personnes.
Lire la suite

Des espèces françaises en Liste Rouge


En 2007, le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle ont lancé la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, en collaboration avec les organismes de référence sur les espèces en métropole et en outre-mer. Trois premières listes sont parues à ce jour : celle des reptiles et amphibiens de métropole , celles des oiseaux nicheurs de métropole et celles des mammifères de métropole.

Avec des façades sur les 3 océans et des climats variés, la France appartient au petit club des pays « méga-divers ». Elle est donc à la fois très riche en espèces mais aussi particulièrement concernée par la crise de la disparition des espèces. Au niveau mondial, la France est au 9ème rang des pays qui hébergent le plus grand nombre d’espèces menacées, soit près de 700 espèces en danger en métropole mais aussi dans les territoires d’outre-mer : Gypaète barbu, Grand hamster d’Alsace, Faucon crécerellette, Loutre géante de Guyane, tortues marines…

Les causes sont multiples : produits chimiques, urbanisation, braconnage, espèces exotiques envahissantes, assèchement des zones humides,…

Lézard pyrénéen d’Aurelio © C. Delmas

Lézard pyrénéen d’Aurelio © C. Delmas

Etabli conformément aux critères internationalement reconnus de l’UICN, ce projet de Liste rouge française vise à dresser un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces à l’échelle du territoire national. Il s’agit de réunir les meilleures informations disponibles et les données les plus récentes sur le risque de disparition de notre territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel, ou qui y sont régulièrement présentes. La Liste rouge permet de répondre à des questions essentielles, telles que :

  • Dans quelle mesure telle espèce est-elle menacée ?
  • Par quoi telle ou telle espèce est-elle spécialement menacée ?
  • Combien y a-t-il d’espèces menacées dans telle région du monde ?
  • Combien a-t-on dénombré de disparitions d’espèces ?

La liste rouge française est déclinée selon plusieurs taxons (catégories)

Lire la suite

Un site Internet dédié aux espèces exotiques envahissantes en outre-mer


Les invasions biologiques sont l’une des principales menaces pour la biodiversité d’outre-mer et constituent un défi croissant dans ces territoires. Au total, sur les 100 espèces figurant parmi les plus envahissantes au monde, 49 sont présentes dans les collectivités françaises d’outre-mer. La prévention, la sensibilisation et la lutte contre ce phénomène imposent une mobilisation à l’échelle de l’ensemble des collectivités.

JPG - 15 ko

Dans le cadre de son initiative spécifique menée depuis 2005 sur cet enjeu, le Comité français de l’UICN lance un site Internet entièrement dédié aux espèces exotiques envahissantes en outre-mer. Ce site rassemble des informations réunies grâce à un réseau de plus de 100 experts et personnes ressources et l’appui de 12 coordinateurs locaux. Ce nouvel outil permet l’accès à de nombreuses informations scientifiques, techniques et juridiques sur ces espèces et sur les stratégies pour mieux les gérer. Lire la suite

« J’AI VU CHANGER LA TERRE » sur France 5


Le changement climatique n’est pas une abstraction amenée à prendre corps à l’horizon 2020, 2050 ou encore 2100. Aux quatre coins du monde, nombre de nos semblables subissent déjà les conséquences de la dégradation de leur environnement. Agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, chasseurs… Ces femmes et ces hommes, dont le mode de vie est intimement lié à la nature, témoignent de l’urgence à faire évoluer nos comportements pour préserver notre bien le plus précieux : la planète Terre. Ce sont des témoins d’un nouveau genre. Ils ont « vu changer la Terre » et nous le disent.

Ils sont notre miroir – car nous nous reconnaissons en chacun d’eux – et nous projettent l’image d’un avenir incertain si nous restons indifférents. « J’AI VU CHANGER LA TERRE » est une collection de 10 films documentaires de 52 minutes qui nous emmène à la rencontre de la réalité vécue par ces personnages : élévation du niveau de la mer, érosion des côtes, désertification des sols, disparition de la faune et de la flore, dégradation des récoltes …

Chaque documentaire raconte donc une histoire. Lire la suite

Sauvons la Grande Ourse…et les papillons de nuit


« Oubliez la nuit, car en ville, elle n’existe plus ». Selon l’Atlas Mondial de la clarté artificielle du ciel nocturne, les halos lumineux masquent aujourd’hui la vision de 90% des étoiles dans les métropoles. Par peur ancestrale du noir, l’homme s’éclaire. Il illumine tout. Les étoiles nous voient, mais nous nous ne les voyons plus. La « pollution lumineuse » qui modifie l’alternance du jour et de la nuit, affecte les citadins, la faune et la flore. Elle est probablement partiellement responsable de la régression, voire de la disparition de certaines espèces animales et végétales.

La lumière artificielle perturbe la faune et la flore

La lumière a également un effet important sur le biorythme de l'homme

En biologie, on utilise le terme photopollution pour décrire l’impact nocif de la lumière nocturne sur la faune et la flore. Aujourd’hui, pour de nombreuses espèces vivant la nuit, le premier facteur de disparition est la destruction physique des écosystèmes, immédiatement suivi par … la pollution lumineuse comme source de destruction directe ! Cela fait des millénaires que l’homme en utilise les effets directs de la lumière sur les animaux : pêche au fanal, feu pour éloigner les bêtes féroces, chasse aux phares …Mais on commence à peine à en découvrir les effets à long terme sur les métabolismes, sur les activités des espèces non seulement nocturnes mais également diurnes selon leur adaptation. Lire la suite

La Liste Rouge de l’UICN révèle la crise d’extinction des mammifères


L’évaluation la plus complète jamais réalisée des mammifères de la planète confirme la crise d’extinction : une espèce sur quatre est en danger de disparition, d’après la Liste Rouge de l’UICN des espèces menacées(TM) qui a été dévoilée lors du Congrès mondial de la nature de l’IUCN à Barcelone, Espagne.

La Liste Rouge de l’UICN des Espèces Menacées classe les espèces en fonction de leur risque d’extinction. C’est une base de données en ligne qui permet de faire des recherches et comprend le statut mondial de 45 000 espèces, avec des informations à l’appui. Elle a essentiellement pour but de déterminer quelles espèces ont le plus besoin de mesures de conservation, de documenter leur situation et de fournir un indice de l’état de la biodiversité.  Les grands bilans de la Liste Rouge de l’UICN sont préparés tous les quatre ans. Les éditions précédentes ont été publiées en 1996, 2000 et 2004. L’analyse 2008 de la Liste Rouge de l’UICN des espèces menacées est accessible à l’adresse: www.iucn.org/redlist

Au moins 1141 espèces sur les 5487 mammifères de la planète sont menacées d’extinction, selon la nouvelle évaluation mondiale des mammifères.

Lire la suite