Paul François, victime des pesticides


Paul François, agriculteur conventionnel en Poitou Charentes – intoxiqué par un pesticide, l’a fait reconnaitre comme « maladie professionnelle »

D’autres agriculteurs témoignent sur le web de leurs problèmes de santé : http://www.victimes-pesticides.org/

Intoxiqué par le LASSO de Monsanto, l’agriculteur va enfin pouvoir être indemnisé par la MSA

La chambre sociale de la cour d’appel de Bordeaux a confirmé le 28 janvier 2010 le jugement rendu le 3 novembre 2008 par le tribunal des affaires de sécurité sociale d’Angoulême qui reconnaissait à Paul François, agriculteur à Bernac (Charente), un lien entre les pathologies dont il souffre et une intoxication à l’herbicide Lasso de la multinationale Monsanto. Fin d’un parcours du combattant  pour faire reconnaître son cas en accident du travail. L’agriculteur se retourne désormais contre le fabricant du produit incriminé,  pour manquement à l’information et à la sécurité. Le procès est en cours d’instruction à Lyon.

Le 27 avril 2004, l’agriculteur avait été intoxiqué par l’herbicide alors qu’il nettoyait une cuve-pulvérisateur.

Lire la suite

Publicités

Le point sur la disparition des abeilles


Article : « La disparition des abeilles : enquête » Date : 16 mai 2008, mis à jour le 23 Décembre 2008 Source : Science.gouv.fr – Ministère de l’Enseignement et de la Recherche (France). – Texte intégral

Ce phénomène, mondial, mobilise des chercheurs de toutes nationalités. Il pourrait avoir des conséquences très graves : la disparition des insectes pollinisateurs serait un désastre écologique menaçant l’agriculture et une grande partie de nos ressources alimentaires. Probablement multifactoriel, le dépérissement des colonies d’abeilles trouve une partie de ses causes dans les activités humaines et leurs influences sur les paysages, les ressources et les équilibres écologiques.

Un phénomène déjà connu

Abeille charpentière

En 2007, les Etats-Unis tirent la sonnette d’alarme : les abeilles disparaissent massivement et soudainement. Partout dans le monde, le taux de mortalité apicole atteint des records, de la fin de l’année 2006 à la fin de l’hiver 2007 : perte de 60 % des colonies aux USA et jusqu’à 90 % dans certains Etats de l’Est et du Sud ; 40 % des ruches se sont vidées au Québec, 25 % des colonies sont décimées en Allemagne, idem à Taiwan, en Suisse, au Portugal, en Grèce et dans de nombreux autres pays d’Europe. Pour la première fois, une estimation des pertes financières potentielles liées à la disparition des abeilles est réalisée : près de 15 milliards de dollars rien qu’aux Etats-Unis. Les médias alertent alors l’opinion publique.

Des colonies victimes d’un « syndrome d’effondrement »

Lire la suite

Zéro mauvaise herbe dans les champs : adieu miel et papillons !


Pourquoi les abeilles disparaissent-elles ? Et avec elles des dizaines d’insectes pollinisateurs qui ont un rôle crucial sur la fécondation de nombreuses plantes ou arbres. Outre les effets des insecticides déversés à tonneaux par les agriculteurs, les scientifiques soulignent les impacts de la révolution agricole qui a eu lieu en Europe depuis 1960 . Faisons le point sur la place laissée par l’homme aux « fleurs des champs » : elle a régressée de 67 % en 30 ans.

Les fleurs des champs ou des arbres sont le garde-manger des insectes butineurs

Mais qu’il soit un papillon ou une abeille, que vient-il récolter dans la fleur ? Les plantes nectarifères secrètent au niveau leur fleur un nectar, substance qui possède un pouvoir d’attraction sur les insectes ou certains oiseaux (oiseaux-mouches). Les plantes pollinifères, elles, produisent du pollen. Certaines espèces de plantes ne produisent que du nectar (par exemple la luzerne) ; d’autres par contre ne produisent que du pollen (le coquelicot). Enfin, de nombreuses espèces végétales sont à la fois nectarifères et pollinifères (l’érable). Enfin, on appelle plantes mellifères celles qui produisent des substances récoltées par les abeilles domestiques pour être transformées en miel. Beaucoup de plantes sont mellifères, mais seulement une partie peut être butinée par les abeilles domestiques du fait de leur morphologie (encombrement du corps, longueur de trompe…). Nombreuses de ces plantes consommées par les insectes pollinisateurs sont considérées comme « mauvaises herbes » des champs et des jardins (3), et traqués comme telles.

Les insectes sont responsables de 80 % de la fécondation des plantes à fleur, dont 9,5% de la valeur de l’ensemble de la production alimentaire mondiale !

Lire la suite

2 articles du Monde : Agriculture et risques phytosantaires


2774676802_0133172de6_mRéduire les pesticides, un défi pour l’agriculture

par Gaëlle Dupont, in Le Monde du 27 novembre 2008

Les agriculteurs européens pourront-ils à l’avenir continuer à remplir leur principale mission, à savoir nourrir la population, tout en limitant le recours aux pesticides de synthèse ? La présidence française de l’Union européenne (UE) organisait, mardi 25 et mercredi 26 novembre à Paris, un séminaire consacré à cette question, à la veille de l’adoption d’une nouvelle réglementation européenne sur les pesticides qui pourrait bouleverser les pratiques agricoles. Les agriculteurs vont devoir relever le grand défi du nouveau modèle agricole européen, dans un contexte difficile, a prévenu le ministre français de l’agriculture, Michel Barnier. La demande alimentaire va doubler, les risques climatiques et sanitaires s’accroissent, l’ère de la rareté écologique a déjà commencé.”

>> Lire la suite

250px-hazardous-pesticideUn risque plus élevé de cancers de la lymphe chez les agriculteurs

par Paul Benkimoun in LE MONDE du 27.11.08

Les agriculteurs exposés à certains pesticides présentent selon toute vraisemblance un risque plus élevé de développer un cancer du système lymphatique (lymphome), indiquent plusieurs études. Une altération d’un chromosome, première étape vers la cancérisation de cellules lymphocytaires, serait particulièrement fréquente dans cette population. C’est ce que montrent les travaux présentés, le 7 novembre à Marseille, par les professeurs Bertrand Nadel et Sandrine Roulland, lors d’un colloque sur les hémopathies malignes (cancers des cellules sanguines) organisé par le cancéropôle PACA.

>> Lire la suite

En savoir plus

Les pesticides en 16 questions


Vous vous posez des questions sur les « produits phytosanitaires », plus prosaïquement nommés pesticides ? Utilisez cette FAQ – Foire aux questions qui en 16 points fait le tour du sujet.

La grappe au vin, la voila la jolie grappe...

Les réponses sont données par le site ORP – Observatoire des Résidus des Pesticides, qui propose par ailleurs un Glossaire et une explication des signes et acronymes couramment utilisés. C’est une organisation officielle (Ministère français de l’Agriculture) donc « politiquement correct ». Vous pouvez avoir d’autres infos certes moins neutres mais souvent plus concrètes sur le site de l’ONG « Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF) qui tient à jour un fort documenté et inquiétant « Dossier Pesticides »

>> FAQ Pesticides

Lire la suite

Omerta sur les pesticides


Alors que les pesticides envahissent nos assiettes, qu’ils font parfois de nos sols des déchets toxiques (voir Libération du 6 janvier 2006), qu’ils déciment toujours nos abeilles… des hommes et des femmes : écologistes, scientifiques, politiques, médecins, agriculteurs….s’unissent pour dénoncer les méfaits des pesticides et pour promouvoir des méthodes alternatives respectueuses de l’Homme et de son environnement.

« Pesticide, non merci »

Un film de Michel CROZAS documentaire réalisé avec le soutien du Conseil Général Isère, de la région Rhone Alpes et de l’Adabio.

Lire la suite

Les agriculteurs premières victimes des pesticides ?


Quel membre d’une famille rurale n’a pas vu un agriculteur “traiter des semences” à mains nues, rincer et vidanger le pulvérisateur dans la cour ou dans l’égout, désherber les cultures par grand vent….? Qui n’a pas eu connaissance d’une intoxication par un pesticide ? Et qui n’a pas dans son village un cas de tumeur cérébrale, de Parkinson ou d’Alzheimer précoce frappant un agriculteur “modèle” de sa génération ? Il n’y a pas que les abeilles qui trinquent…
Produit toxique

Produit toxique

Cet article tente de faire le tour du sujet, via le web, à l’automne 2008. Ce n’a pas été simple, même pour un pro de Google : l’information officielle est rare, fragmentaire, et pour tout dire quasi inexistante comparativement aux enjeux de santé publique (présence des pesticides dans l’air, dans l’alimentation, dans l’eau). Il n’y a pas que les abeilles qui trinquent.

Nous présenterons ci-dessous 4 études françaises : CEREPHY et PESTEXPO de l’ARC, PARTAGE et AGRICAN de la MSA. Si vous voulez en savoir plus sur les pesticides, leur nature, les contrôles , …consulter la FAQ et le site de l’Observatoires des Résidus de Pesticides.

Quelques faits, pour commencer : Lire la suite