L’UNESCO désigne 22 nouvelles réserves de biosphère dans 17 pays


26 mai 2009 – L’UNESCO a désigné 22 nouvelles réserves de biosphère qui viennent s’ajouter au réseau mondial qui en compte désormais 553 dans 107 pays. La décision a été prise par le Conseil international de coordination du Programme L’Homme et la biosphère (MAB-CIC) lors de sa 21e session qui se tient du 25 au 29 mai 2009 sur l’île de Jeju (République de Corée). En France, 10 zones bénéficient de ce label.

korea01_400Les réserves de biosphère sont des sites reconnus qui innovent et font la démonstration de nouvelles approches de gestion intégrée de la biodiversité et des ressources terrestres, côtières et marines. Les réserves sont aussi des sites d’expérimentation et d’étude pour le développement durable.

Le Programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère (MAB) propose un projet interdisciplinaire basé sur la recherche et le renforcement des capacités dans le but d’améliorer les relations entre les gens et leur environnement global.  Lancé au début des années 70, ce programme a pour principale mission de réduire la perte de biodiversité par des approches écologiques, sociales et économiques. Il utilise son réseau mondial de réserves de biosphère comme un outil d’échange des connaissances, de recherche et de surveillance, d’éducation et de formation, et un défi pour les responsables politiques.

A ce jour, dix réserves de biosphère ont été classées en France : la mer d’Iroise, la forêt de Fontainebleau et le Gâtinais, les Vosges du Nord/Pfalzerwald, la commune de Fakarava (Polynésie française), les Cévennes, le mont Ventoux, le Luberon, la Camargue, la vallée du Fango (Corse) et l’ archipel de la Guadeloupe .

Les 22 nouvelles réserves de biosphère : Lire la suite