De l’Homo Erectus à l’Homo Toxicus


afficheAprès l’homo consommatus, serions-nous entrés dans l’ère de l’homo toxicus ? Une enquête-choc, à la première personne, dans le monde des contaminants chimiques qui se retrouvent à notre insu dans notre corps et même dans celui du fœtus ou du nouveau-né par le biais de la paroi utérine ou du lait maternel…

Le documentaire canadien Homo Toxicus de Carole Poliquin commence par un bon flash: après une prise de sang, la réalisatrice apprend que son organisme héberge 110 contaminants à infimes doses. Elle ne devrait pas s’inquiéter, selon Santé Canada… N’empêche, elle va rencontrer résidants et experts canadiens et européens pour savoir si le fait d’être contaminée de la sorte aura éventuellement des conséquences.

Transmettrons-nous à nos enfants notre patrimoine toxique ?

Lire la suite