EcoPhyto 2018 : la France inverse la vapeur sur l’usage des pesticides


Comme on le sait désormais, la France est le plus gros utilisateur de pesticides en Europe et le second du monde derrière les USA. Revers de cette médaille : pollution des eaux, déclin des abeilles, déclin de la biodiversité, fruits, légumes et vins contaminés, maladies…

keepthoseflowerspurty.jpgLes pesticides appelés également produits phytosanitaires, produits phytopharmaceutiques, agropharmaceutiques, ou produits de traitement, sont des poisons destinés à tuer les herbes (herbicides), les insectes (insecticides), à lutter contre les maladies (fongicides) ou se débarrasser de divers animaux jugés nuisibles (souricides, raticides, nématicides…).

Rapellons que l’usage immodéré des pesticides par l’agriculture (mais aussi par la SNCF, les jardiniers, les gestionnaires d’espaces verts, de voie de communication)…posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale : cancer, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques, ou encore système immunitaire affaibli.
Creative Commons License photo credit: therozblog

ÉCOPHYTO 2018 : un plan pour réduire de moitié l’usage des pesticides

A la suite du Grenelle de l’environnement, le ministère de l’Agriculture s’était engagé à réduire de moitié en dix ans la quantité d’insecticides et d’herbicides utilisés dans l’Hexagone. Le ministre Michel Barnier a présenté son plan phare de lutte contre les pesticides, lors du Conseil des ministres du 10/09/2008. Lire la suite

Rapport Paillotin : conclusions du groupe d’experts Ecophyto 2018


Aujourd’hui l’impact des pesticides sur la santé humaine et l’environnement apparaît au coeur des préoccupations sociétales. A l’issue du Grenelle de l’environnement, le Président de la République a confié au Ministre de l’agriculture et de la pêche l’élaboration d’un plan de réduction de 50% des usages des pesticides dans un délai de dix ans, si possible.

Conclusions du groupe d’experts Ecophyto2018 (mai 2008)

Les conclusions des travaux du groupe opérationnel d’experts, présidé par Guy Paillotin, Secrétaire perpétuel de l’Académie d’Agriculture de France, ont été présentées à Michel BARNIER le 22 mai 2008. Le comité recommande la mise en place d’actions qui ont pour objectifs stratégiques : la généralisation dans l’immédiat des meilleures pratiques agricoles économes en pesticides, la levée des obstacles à l’innovation et à la construction de nouveaux systèmes de production moins dépendants des pesticides et viables.

Il souligne également la nécessité de s’appuyer sur le renforcement des réseaux de surveillance des bioagresseurs et des effets de l’utilisation des pesticides.

Il préconise une ambition très forte en matière de formation des utilisateurs et de sécurisation des métiers de la distribution des pesticides, conditions nécessaires pour faire adhérer le plus largement possible à ces démarches. Un indicateur de suivi des résultats du plan est préconisé.

Le rapport présente les conclusions des travaux du comité opérationnel, présidé par G. Paillotin, en mettant en avant les points de consensus ou de blocage et propose un projet de plan « Ecophyto 2018 ».
Chantier 15 « agriculture écologique et productive » 17/06/2008 – 142 pages
Ministère de l’agriculture et de la Pêche