Paul François, victime des pesticides


Paul François, agriculteur conventionnel en Poitou Charentes – intoxiqué par un pesticide, l’a fait reconnaitre comme « maladie professionnelle »

D’autres agriculteurs témoignent sur le web de leurs problèmes de santé : http://www.victimes-pesticides.org/

Intoxiqué par le LASSO de Monsanto, l’agriculteur va enfin pouvoir être indemnisé par la MSA

La chambre sociale de la cour d’appel de Bordeaux a confirmé le 28 janvier 2010 le jugement rendu le 3 novembre 2008 par le tribunal des affaires de sécurité sociale d’Angoulême qui reconnaissait à Paul François, agriculteur à Bernac (Charente), un lien entre les pathologies dont il souffre et une intoxication à l’herbicide Lasso de la multinationale Monsanto. Fin d’un parcours du combattant  pour faire reconnaître son cas en accident du travail. L’agriculteur se retourne désormais contre le fabricant du produit incriminé,  pour manquement à l’information et à la sécurité. Le procès est en cours d’instruction à Lyon.

Le 27 avril 2004, l’agriculteur avait été intoxiqué par l’herbicide alors qu’il nettoyait une cuve-pulvérisateur.

Lire la suite

Publicités

Pesticides : quand les agriculteurs sortent du rang


En plein Salon de l’agriculture, le tout jeune réseau Victimes Pesticides diffuse des témoignages d »agriculteurs ou d’horticulteurs exposés aux produits phytosanitaires et atteints de maladies

Copyright (c) 2010 Planete-Terra – Tous droits réservés

« Qu’un seul tienne et les autres suivront »

Le Mouvement pour le respect et le droit des générations futures (MDRGF) essaie de fédérer un réseau de victimes des pesticides derrière le combat de Paul François. Intoxiqué par le Lasso de Monsanto, cet agriculteur charentais a enchaîné plusieurs comas et des mois d’hospitalisation. Un marathon médical doublé d’un parcours du combattant juridique pour faire reconnaître son cas en accident du travail. Après avoir obtenu ce sésame rare l’année dernière, il a attaqué la multinationale pour manquement à l’information et à la sécurité.

Les agriculteurs sont les premières victimes des pesticides

« Un certain nombre d’agriculteurs comprennent l’intérêt de sortir de l’omerta. Même si cela ne règle pas leur problème, cela peut éviter à d’autres de connaître ces mésaventures« , commente François Veillerette, président du MRDGF. En janvier, des membres de Victimes Pesticides se sont réunis à Ruffec, sur les terres de Paul François pour partager leur expérience. Certains ont même accepté de la raconter face caméra.

Ils témoignent sur le web

Lire la suite

Des Round-Up bientôt illégaux en France ?


Encore un revers pour la firme Monsanto.  Après sa condamnation pour publicité mensongère fin 2008, l’extension du moratoire du maîs Mon810 au Luxembourg et à l’Allemagne au printemps, le revirement de position du commissaire européen à l’Environ­­nement suivi de la prise de position « modérée » de l’EFSA,  c’est aujourd’hui l’AMM de son herbicide-vedette Round-Up qui est constestée en France car elle serait illégale !

Source : Lettre d’information du MDRGF (Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures) 213/6/2009

Le MDRGF demande au Ministre de l’Agriculture de prononcer l’abrogation des autorisations de trois formulations de Round Up ®

Produit toxique

Produit toxique

Le MDRGF et Jacques Maret, agriculteur, demandent au Ministre de l’Agriculture de prononcer l’abrogation des autorisations de trois formulations de Round Up ®
Vu le risque potentiel pour la santé publique et l’environnement de certaines formulations herbicides à base de glyphosate, mis en évidence par des études comme celles du Professeur Gilles-Eric Séralini (voir : http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/tx800218n), le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF) et Jacques Maret, agriculteur, ont étudié les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) de certaines formulations à base de glyphosate de marque Round Up®, obtenues par la société MONSANTO FRANCE. Lire la suite

Assigné en justice pour avoir analysé des raisins !


Agissons ensemble pour soutenir cette association… Signez l’Appel à soutien d’EGF, afin de témoigner de votre solidarité avec le MDRGF . En effet, le syndicat FNPRT cherche à bâillonner ces courageux lanceurs d’alerte. Ce lobby ne doute de rien, ni de la salubrité de ces productions, ni de son pouvoir économique. Génial. Comme cela tous ceux qui ne savaient pas que 99,2 % des raisins analysés sont contaminés, le sauront. Et que vive l’agriculture durable !

Poursuivi pour avoir publié une vérité dérangeante

Le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF) est  assigné devant le Tribunal de Grande Instance de Paris par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table. Cette Fédération de producteurs de la FNSEA assigne le MDRGF pour un soit disant dénigrement du raisin de table suite à la publication d’analyses de résidus de pesticides dans des raisins de table vendus dans des supermarchés réalisées en novembre 2008 avec quatre autres associations européennes ! Lire la suite

Mieux que les arracheurs volontaires : l’Amarante


amare

La vedette, l’Amarante réfléchie. De plus en plus de cas de plantes résistantes au RoundUp sont détectées en USA, en Argentine, en Australie depuis le début des années 2000's, dans des champs de coton et de soja OGM.

Après leurs déboires l’Afrique du Sud avec 80 000 hectares de maïs OGM  stérile(1), les apprentis-sorciers de Monsanto sont confrontés aux USA  à un phénomène qui pourrait ruiner la belle industrie de manière plus radicale que les faucheurs volontaires ou les politiques européens : les plantes résistantes au Round’Up ! En effet, la nature est ainsi faite que tous les êtres vivants s’adaptent en permanence à leur milieu. Il suffit donc d’une mutation génétique pour que l’espèce résistante devienne « super-envahissante ». C’est ce qui ce passe aux USA : la dissémination accélérée de l’Amarante réfléchie dissuade les agriculteurs de planter des semences Monsanto !

Selon Futura Science, 5 000 hectares de culture de soja transgénique ont été abandonnés par les agriculteurs en Géorgie, et 50.000 autres sont gravement menacés par une mauvaise herbe impossible à éliminer, tandis que le phénomène s’étend à d’autres états. La cause : un gène de résistance aux herbicides ayant apparemment fait le grand bond entre la graine qu’il est censé protéger et l’Amarante, une plante à la fois indésirable et envahissant (2)…

On constat de plus en plus de plantes résistantes au glyphosate, la matière active de l’herbicide RoundUp de Monsanto

Lire la suite

Les héros de l’eau 2009 (WWF)


A l’issue de la Cérémonie de Remise des Prix du mardi 3 mars 2009 à 9h00 au Siège du WWF France, Frédéric Perrin, Directeur général de Werner & Mertz France (produits Rainett), et Claude Dumont, Président du WWF-France, ont remis les Prix des Héros de l’Eau 2009 qui récompensent des initiatives dans le domaine de la préservation des eaux douces et des milieux aquatiques.

wwf_bigLes lauréats du prix ont été annoncés à l’issue d’une conférence sur le thème : « Qualité de l’eau, qualité de vie », visant à exposer les enjeux et les risques liés à l’eau. La conférence a été animée Professeur Jean-Claude Lefeuvre, Président du Jury et Professeur émérite du Muséum National d’Histoire Naturelle, et le Docteur Patrice Halimi, Association Santé Environnement France.

Le 29 janvier dernier, le jury s’était réuni : 19 dossiers de candidatures avaient été examinés par les 9 membres du jury regroupant un collège d’experts, de personnalités et de fondateurs. La sélection des lauréats dans chaque catégorie a fait l’objet de débats riches du fait de la qualité des dossiers reçus.  Le jury a décidé à l’unanimité de créer une catégorie supplémentaire : le Prix « Coup de Cœur » afin de récoles-heros-de-l-eau-2009_referencempenser une action exceptionnelle.

Ont été nommés Héros de l’Eau 2009 :

  • Eau & Rivières de Bretagne (catégorie Association)
  • Gilbert Cochet (catégorie Personnalité)
  • Dany Dietmann (catégorie Initiative Individuelle)
  • Georges Mattei (coup de cœur du jury)

Chaque vainqueur a reçu un encouragement de 4 000€ visant à soutenir son programme d’actions de protection de l’eau.

En savoir plus :

Lire la suite

50 questions sur la biodiversité dans les zones rurales


Le site « Sciences et Décision »(1) propose un très intéressant document « La biodiversité dans les zones rurales ». Rédigé sous forme de FAQ- Foire aux Questions, le site apporte des réponses aux questions sur le déclin ou la préservation de la biodiversité dans nos campagnes. Sont abordés en particulier le rôle de l’agriculture ou encore celui des aides agricoles. Chaque réponse est accompagnée de références scientifiques. Un excellent travail.

2867417806_65b11cba6c_o

Le mot biodiversité désigne la diversité de toutes les formes du vivant. Le paysage est l’échelle à laquelle la biodiversité est la plus directement perceptible par les non-spécialistes. Les paysages des zones agricoles sont avant tout le fruit de l’activité humaine. Ils ont changé au cours de l’histoire en suivant l’évolution de la société. A chaque époque, la composition de la faune et de la flore a reflété cette évolution.

  • Quel est aujourd’hui l’impact des activités humaines sur la biodiversité dans les zones agricoles ?
  • Est-il identique pour les différents types d’agriculture ?
  • Les orientations de la politique agricole commune de l’Union européenne ont-elles un effet sur la biodiversité ?
  • Quelles sont les actions possibles au niveau local pour préserver les paysages et la biodiversité ?

Sommaire

Lire la suite