Rapport Stern : il reste 10 à 15 ans pour inverser la vapeur


Le rapport Stern sur l’économie du changement climatique est un compte-rendu sur l’effet du changement climatique et du réchauffement global sur la planète rédigé par l’économiste Nicholas Stern pour le gouvernement du Royaume-Uni. Ce rapport de plus de 700 pages est le premier rapport financé par un gouvernement sur le réchauffement climatique mené par un économiste et non par un météorologue

fumee usines

Réalisé par un expert mandaté par le gouvernement britannique, ce  rapport  de 2006 démontre que le monde va devoir faire face à d’énormes coûts si des décisions concrètes ne sont pas prises rapidement pour lutter contre le réchauffement climatique. L’étude se concentre sur l’aspect économique du réchauffement planétaire qu’elle chiffre à un coût minimum de 5 500 milliards d’euros sur 10 ans. Si les pays tardaient à mettre en place des politiques pour lutter efficacement contre la hausse des températures, la crise pourrait être beaucoup plus grave avec un coût 5 à 20 fois supérieur, principalement à cause de l’emballement du réchauffement planétaire si l’augmentation dépasse de 2° les températures de base des années 1800, avant l’ère industrielle. Aussi, on peut considérer que le rendez-vous entre l’homme et sa planète est fixé d’ici 10 à 15 ans, date à laquelle il faut que les émissions de CO2 décroissent très significativement, sans quoi le climat pourrait s’emballer… Lire la suite

Voir en ligne le film « Home »


Comment voir le film documentaire Home de Yann Artus-Bertrand ?  Bon spectacle !

film_home_artusbertrand

Vous n’avez décidément aucun prétexte valable de ne pas l’avoir vu.

Merci pour vos commentaires ci-dessous.

Lire la suite

« Nous resterons sur terre » : le film


Film d’auteurs, ce documentaire de Pierre Barougier et Olivier Bourgeois , dresse l’état des lieux d’une harmonie brisée par quelques décennies de fantasme progressiste illimité et d’épuisement frénétique des ressources naturelles.

Les changement climatiques inquiètent, les espèces s’éteignent, les villes s’étendent…
Une tragédie est en train de s’écrire. Qu’avons nous perdu ? Que nous reste-t-il à perdre ? Pouvons-nous inverser le cours des choses ? Le voulons-nous ?

La diffusion du film dans les salles françaises est prévue pour le 8 Avril 2009.
Lire la suite

Semaine du Développement durable, du 1er au 7 Avril, et le 2ème salon « Planète durable »


La 5e édition de la Semaine du développement durable se tiendra du 1er au 7 avril 2007. À ce jour, 1636 actions de sensibilisation initiées par des associations, collectivités, entreprises ou particuliers sont inscrites au programme.  Quand au 2ème salon « PLANETE DURABLE »,  c’est le rendez-vous national pour adopter une démarche éco-citoyenne.

sdd_250x250_30koL’organisation de la Semaine du développement durable est pilotée par le ministère du Développement durable. Cette opération a pour objectifs :

  • d’expliciter auprès du grand public la notion de développement durable
  • d’inciter le grand public à adopter des comportements quotidiens favorables au développement durable
  • d’apporter au grand public des solutions concrètes
  • de valoriser le Grenelle Environnement et les mesures qui en sont issues

La Semaine du développement durable se place, cette année encore, dans la ligne du Grenelle Environnement, qui donne un sens nouveau à cette opération : outre la nécessité de provoquer une prise de conscience, qui a désormais eu lieu en France, il est nécessaire de donner au citoyen les moyens d’agir concrètement en faveur du développement durable.

Salon Planète durable : 2 au 5 avril, Paris

Lire la suite

Rapport Sukhdev : donner un juste prix à la biodiversité


Image

Quand il ne dirige pas le département des marchés de la Deutsche Bank à Bombay (Inde), Pavan Sukhdev milite au Conservation Action Trust, une association de défense de l’environnement parmi les plus influentes en Inde. Cet économiste indien de 48 ans s’est mis en tête de convaincre les Etats de la fédération d’adopter une « comptabilité verte » pour guider des politiques de développement respectueuses de l’environnement. C’est certainement ce qui a fait la différence au moment de sélectionner le profil idéal pour diriger l’étude mondiale sur « l’économie des systèmes écologiques et de la biodiversité » commanditée par l’Union européenne.  Après le rapport de Nicholas Stern en 2006, sur le coût du changement climatique, Pavan Sukhdev a été chargé d’éclairer la communauté internationale sur l’autre visage de la crise écologique. Son rapport final est attendu en 2010.

Pourquoi est-il devenu urgent de donner un prix aux écosystèmes de la planète ?

Lire la suite