Changements climatiques : Cap vers Copenhague


Cette petite publication  du RAC – Réseau Action Climat souhaite informer les citoyens sur les enjeux de la prochaine conférence internationale sur les changements climatique qui aura lieu cette année à Copenhague (7 au 18 décembre).

couvLa rencontre de Copenhague en décembre 2009 est en effet capitale car elle doit permettre la mise en place d’une lutte globale contre les émissions de gaz à effet de serre qui dérèglent nos climats.  Les États de la planète doivent donc s’entendre et parvenir à un accord ambitieux avant fin 2009 pour s’assurer que de nouvelles actions de réduction des émissions et d’adaptation aux impacts seront mises en place dès 2012.

Cette brochure souhaite expliquer simplement pourquoi il est urgent d’agir et comment fonctionne le système international de lutte contre les changements climatique.  Le RAC-F, ses membres et d’autres partenaires ont également souhaité montrer quels sont les 4 points cruciaux qui permettront de dire que la conférence de Copenhague est un succès !

Publication de 9 pages, format A5, couleur.
Réseau Action Climat-France – Mai 2009
Pour toute commande papier : emmanuel[a]rac-f.org / 01 48 58 83 92
Télécharger la brochure au format pdf (2,5 Mo) Lire la suite

Publicités

Rapport Stern : il reste 10 à 15 ans pour inverser la vapeur


Le rapport Stern sur l’économie du changement climatique est un compte-rendu sur l’effet du changement climatique et du réchauffement global sur la planète rédigé par l’économiste Nicholas Stern pour le gouvernement du Royaume-Uni. Ce rapport de plus de 700 pages est le premier rapport financé par un gouvernement sur le réchauffement climatique mené par un économiste et non par un météorologue

fumee usines

Réalisé par un expert mandaté par le gouvernement britannique, ce  rapport  de 2006 démontre que le monde va devoir faire face à d’énormes coûts si des décisions concrètes ne sont pas prises rapidement pour lutter contre le réchauffement climatique. L’étude se concentre sur l’aspect économique du réchauffement planétaire qu’elle chiffre à un coût minimum de 5 500 milliards d’euros sur 10 ans. Si les pays tardaient à mettre en place des politiques pour lutter efficacement contre la hausse des températures, la crise pourrait être beaucoup plus grave avec un coût 5 à 20 fois supérieur, principalement à cause de l’emballement du réchauffement planétaire si l’augmentation dépasse de 2° les températures de base des années 1800, avant l’ère industrielle. Aussi, on peut considérer que le rendez-vous entre l’homme et sa planète est fixé d’ici 10 à 15 ans, date à laquelle il faut que les émissions de CO2 décroissent très significativement, sans quoi le climat pourrait s’emballer… Lire la suite

Voir en ligne le film « Home »


Comment voir le film documentaire Home de Yann Artus-Bertrand ?  Bon spectacle !

film_home_artusbertrand

Vous n’avez décidément aucun prétexte valable de ne pas l’avoir vu.

Merci pour vos commentaires ci-dessous.

Lire la suite

Copenhague-2009 : signez l’ultimatum climatique


Le compte à rebours a commencé. A quelque 200 jours de la conférence de l’ONU sur le climat qui se tient en décembre à Copenhague, la Fondation Nicolas Hulot, Oxfam France, Médecins du Monde, Action contre la Faim, les Amis de la Terre, Réseau Action Climat France, Greenpeace, Care, Secours Catholique, Fidh (Féderation internationale pour les droits de l’homme) et le WWF lancent l’ultimatum climatique et son site http://www.copenhague-2009.com.

onemillionforclimateConférence de Copenhague : un rendez-vous crucial pour le climat et l’humanité

Le changement climatique a déjà des conséquences dramatiques. Les premières victimes sont et seront à l’avenir les populations déjà les plus vulnérables et les pays les plus pauvres : crises humanitaires, exodes, atteintes aux droits de l’homme risquent de se multiplier dans un futur proche. C’est pourquoi une coalition inédite d’organisations françaises de solidarité internationales, de défense de l’environnement et des droits de l’homme lance un appel au président français, en vu du Sommet de Copenhague.
En décembre, le Danemark va accueillir le prochain sommet international des Nations Unies sur le climat. La communauté internationale doit y élaborer un accord global qui prendra la suite du protocole de Kyoto.

L’ APPEL :

Lire la suite

Le MEF ferme ses portes à Paris. Les négociations sur le climat se poursuivent à Bonn du 1 au 12 Juin


Alors que le Forum des économies Majeures (MEF) s’est terminé hier à Paris, les négociations de l’ONU vont entrer dans une nouvelle phase lundi 1er juin prochain, à Bonn (Allemagne). Pour la première fois les pays auront face à eux un vrai texte de négociation préparé par le Secrétariat de l’ONU, base de l’accord de Copenhague.

Le MEF a rassemblé pendant deux jours les ministres de l’environnement des 17 pays les plus pollueurs de la planète pour la deuxième fois cette année. A l’ordre du jour devaient être discutés les sujets les moins consensuels dans les négociations de l’ONU sur le climat : le soutien financier des pays industrialisés pour aider ceux en développement à faire face au défi climatique et les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. «Pour de nombreux participants, comme le Ministre allemand, il n’y a eu que très peu d’avancées lors de ce Major Economies Forum», regrette Damien Demailly, chargé du programme énergie-Climat au WWF-France. Lire la suite

Les espèces face au changement climatique


La savane africaine désertée par les éléphants, une banquise arctique sans ours polaire, des orangs-outans condamnés à vivre en captivité car leur milieu d’origine ne leur serait plus favorable : tel pourrait être le monde de demain, décrit par un nouveau rapport publié par le WWF : « Les espèces face au changement climatique »

« Stop au réchauffement climatique », publicité créée par l’Agence « Seagulls Fly » pour l’ONG portugaise « QUERCUS » qui oeuvre à la protection de la nature (2008).

Le changement climatique pousse des espèces à l’extinction

Le rapport du WWF , consacré aux conséquences potentielles du changement climatique sur certains des animaux les plus emblématiques du bestiaire terrestre, s’appuie sur les travaux scientifiques les plus récents. Lire la suite

Le Triangle de Corail menacé par le changement climatique


Si le monde ne prend pas rapidement de mesures concrètes contre le changement climatique, des millions de personnes seront obligées de quitter la région du Triangle de corail, an Asie du sud. Mais des actions concrètes contre le changement climatique la surpêche et la pollution peuvent encore empêcher cette catastrophe. Voilà ce qui ressort d’une nouvelle étude de l’organisation mondiale de protection de l’environnement WWF, rendue publique le 13 mai lors de la Conférence sur les océans qui se tient en Indonésie.
Source : WWF
01-corail1

Victimes de pêches destructrices, du tourisme ou encore du réchauffement climatique, près d’un tiers des récifs coralliens de la planètes sont déjà morts ou endommagés. Les conséquences sont autant environnementales qu’économiques: ces écosystèmes abritent des millions d’espèces d’animaux et de végétaux et font vivre ½ milliard de personnes dans le monde.

La disparition du Triangle de Corail poussera des millions de personnes à l’exil

Source de revenus et de nourritures pour de nombreuses populations, le « Triangle de Corail » correspond à des zones marines comportant au moins 500 espèces de coraux constructeurs de récifs. Ainsi, ses ressources contribuent directement à la subsistance de plus de 100 millions de personnes habitant cette région du globe. Un rapport du WWF  indique que si nous ne luttons pas contre les changements climatiques, les récifs coralliens pourraient disparaître du “Triangle de Corail” d’ici la fin du siècle. Les conséquences seraient dramatiques : chute de 80% de la capacité de l’environnement côtier à nourrir la population ; réduction voire perte totale des moyens de subsistance d’environ 100 millions de personnes.
Lire la suite