Mesdames les Ministres, bravo !


« C’est notre intérêt de protéger notre santé et celle de nos enfants », c’est par ces mots que Roselyne Bachelot a ouvert le colloque « Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant » aux côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet le 25 novembre 2008

Les chiffres sont éloquents : selon l’OCDE entre 1995 et 2020, la production mondiale de produits chimiques a augmenté de 85%, en 50 ans la production de spermatozoïdes a diminué de 50% en moyenne, l’incidence du cancer des testicules a augmenté de 50% en 20 ans selon une étude de 2004, 30000 substances chimiques devront être enregistrées d’ici à 10 ans pour répondre à une directive européenne de 2006 et les industriels devront fournir la preuve de leur innocuité. C’est pourquoi Roselyne Bachelot a annoncé une série de mesures :

Lire la suite

Le gouvernement canadien déclare le Bisphénol A toxique


Le Canada devient le premier pays au monde à désigner le bisphénol A (BPA) comme substance toxique à la santé humaine et à l’environnement. a prochaine étape consistera à reconnaître les dangers du BPA non seulement pour les bébés mais pour les adultes également.

Wakefield, 18 octobre 2008 – En ajoutant le BPA à sa liste de substance toxique (annexe 1 de la Loi sur la protection de l’environnement), le gouvernement canadien peut maintenant agir concrètement contre le BPA et il a d’ailleurs annoncé qu’il rédigera des réglements visant à interdire l’importation, la vente et la publicité de biberons pour bébés en polycarbonate qui contiennent du BPA. Le gouvernement entend également prendre action pour réduire les quantités de BPA qui sont émises dans l’environnement. Pour plus de détails, veuillez consulter le Rapport sur l’évaluation préalable finale et le document sur l’approche de gestion des risques proposée pour le bisphénol A.

Source : le site canadien « Vivre Sans Plastiques »

Lire la suite

« MALES EN PERIL » , les effets nocifs des perturbateurs endocriniens


pesticides21Féminisation de la nature d’un côté, diminution du nombre de spermatozoïdes chez l’homme de l’autre. Dans « Mâles en péril », le documentaire qu’ils ont réalisé, Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade livrent une enquête édifiante sur ces phénomènes inquiétants. Si ces scientifiques ont raison, ce sont des pans entiers de notre mode de consommation qu’il faudra repenser.

Je n’ai pas raté le 25 Novembre 2008 sur Arte le documentaire « MALES EN PERIL » de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade qui a reçu le prix Europa 2008 du « meilleur programme télévisé d’actualité ».

La diffusion du documentaire a été suivie d’un débat avec la participation de Nathalie Mosciusko-Morizet, secrétaire d’État à l’Écologie.
Le site d’ARTE à voir absolument

Les problèmes de l’appareil reproducteur masculin sont aujourd’hui potentiellement aussi graves que le réchauffement climatique.

Lire la suite

De l’Homo Erectus à l’Homo Toxicus


afficheAprès l’homo consommatus, serions-nous entrés dans l’ère de l’homo toxicus ? Une enquête-choc, à la première personne, dans le monde des contaminants chimiques qui se retrouvent à notre insu dans notre corps et même dans celui du fœtus ou du nouveau-né par le biais de la paroi utérine ou du lait maternel…

Le documentaire canadien Homo Toxicus de Carole Poliquin commence par un bon flash: après une prise de sang, la réalisatrice apprend que son organisme héberge 110 contaminants à infimes doses. Elle ne devrait pas s’inquiéter, selon Santé Canada… N’empêche, elle va rencontrer résidants et experts canadiens et européens pour savoir si le fait d’être contaminée de la sorte aura éventuellement des conséquences.

Transmettrons-nous à nos enfants notre patrimoine toxique ?

Lire la suite