Signez la pétition contre le Cruiser


Le gouvernement a autorisé l’utilisation du Cruiser, un insecticide neurotoxique déjà utilisé en Allemagne et en Italie. Selon le syndicat des apiculteurs, ce produit aurait fait des ravages chez les abeilles en Italie. France Nature Environnement vous propose ici de signer une pétition pour protester.
Manifestation à Paris dapiculteurs contre le pesticide Cruiser, en février dernier (Sipa)

Manifestation à Paris d'apiculteurs contre le pesticide Cruiser, en février 2008 (Sipa)

Le Cruiser est un puissant insecticide contre les taupins et l’oscinie, fabriqué par Syngenta, il contient du thiaméthoxam, un produit neurotoxique pour les insectes. Interdit en Allemagne, il  a été autorisé en France par le Ministère de l’Agriculture début 2008, puis interdit , puis de nouveau autorisé en Décembre 2008  .  Une illustration du pouvoir du lobby des »produits de sante de la plante » (sic). La décision provoque la colère de l’Unaf (Union Nationale de l’Apiculture Française), qui souligne les faiblesses du dossier, les chiffres alarmants en provenance d’Italie, l’expérience du Gaucho et du Régent avant leur interdiction.

>> Signez dès maintenant cette pétition sur le site de la France Nature Environnement

Lire la suite

Publicités

Les apiculteurs manifestent dans plusieurs villes


C’était Mercredi 3 Décembre 2008 la Journée d’action nationale contre l’homologation du pesticide neurotoxique CRUISER, organisée par l’UNAF et les organisations environnementales, à Paris et dans différentes villes de France. (Cliquer ici pour lire le communiqué de presse et le dossier de presse)
Apiculteur au travail

Apiculteur au travail

Les défenseurs des abeilles sont « en colère contre la probable homologation » du Cruiser. « Quel éleveur accepterait de voir 40 % de son cheptel disparaitre en 1 mois ? » Le Cruiser, insecticide utilisé principalement pour la culture du maïs, a reçu en janvier 2008 une autorisation de mise sur le marché de la part du ministère de l’Agriculture pour une durée d’un an. Le dossier doit être réexaminé dans les jours prochains par le ministre de l’Agriculture, Michel Barnier. Dénonçant « un manque de concertation » et « l’absence de crédibilité du processus de suivi » de cet insecticide, apiculteurs et défenseurs de l’environnement réclament son interdiction définitive à partir de 2009. « Ce produit toxique est un grand danger pour les abeilles, pour les plantes mais aussi pour les oiseaux, car il est intraçable et sa seule poussière peut contaminer n’importe quelle plante, fleur ou cours d’eau« , affirme Jean-Marie Barbançon, apiculteur dans la Drôme.

Que deviendrait l’humanité sans les Abeilles ? le film documentaire « Le Titanic agricole », est un cri d’alarme.

Réalisé par Dominique Guillet et d’Ananda Guillet, ce DVD de 2h15, est disponible à la vente sur le site de Kokopelli. Lire la suite

6 reines et 300.000 abeilles s’installent à Versailles


Le château de Versailles a installé six ruches dans le Hameau de la Reine, dans le cadre d’une opération nationale intitulée « L’abeille, sentinelle de l’environnement ».

Six ruches abritant 300.000 abeilles ont été installées au pied de la tour Malborough, dans le hameau de la Reine, à quelques pas du potager et des vignes. « Les 300.000 abeilles vont travailler sur un rayon de 4km de manière très discrète, elles ne gêneront pas les jardiniers », a assuré avec le sourire Henri Clément, président de l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF).
« La reine est de retour à Versailles ! », a lancé Jean-Jacques Aillagon, président du domaine, pour qui la venue des abeilles au château de Versailles est « un acte rare, un acte exceptionnel ». Un groupe d’apiculteurs bénévoles formé autour de Jacques Kemp, apiculteur représentant l’UNAF en Ile-de-France, s’occupera des six ruches versaillaises. Le miel doit être récolté au printemps prochain. Il sera partagé entre l’UNAF, le château de Versailles et le groupe L’Oréal, partenaire du projet.
Le programme « L’abeille, sentinelle de l’environnement » a été lancé en 2005 par l’UNAF et vise à sensibiliser la population sur l’importance de l’abeille dans la sauvegarde de la biodiversité.

Source: AFP