Assigné en justice pour avoir analysé des raisins !


Agissons ensemble pour soutenir cette association… Signez l’Appel à soutien d’EGF, afin de témoigner de votre solidarité avec le MDRGF . En effet, le syndicat FNPRT cherche à bâillonner ces courageux lanceurs d’alerte. Ce lobby ne doute de rien, ni de la salubrité de ces productions, ni de son pouvoir économique. Génial. Comme cela tous ceux qui ne savaient pas que 99,2 % des raisins analysés sont contaminés, le sauront. Et que vive l’agriculture durable !

Poursuivi pour avoir publié une vérité dérangeante

Le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF) est  assigné devant le Tribunal de Grande Instance de Paris par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table. Cette Fédération de producteurs de la FNSEA assigne le MDRGF pour un soit disant dénigrement du raisin de table suite à la publication d’analyses de résidus de pesticides dans des raisins de table vendus dans des supermarchés réalisées en novembre 2008 avec quatre autres associations européennes ! Lire la suite

Publicités

Faire du vin, c’est avant tout mobiliser des savoirs-faire ancestraux


S’il existe une nouvelle vague dans le monde des vignerons, c’est bien celle des vins sincères sans toxique. Celle de celles et ceux qui veulent produire un vin  » bon, propre et juste « 

Un régal. Ecoutez Yvon MINVIELLE parlez de son vin !

Olympe et Yvon Minvielle, soucieux de santé et de biodiversité, pratiquent une viticulture et une vinification naturelle en biodynamie. Sagesses et  » savoir-faire  » anciens sont sauvegardés. Chaque jour, dans la vigne ils observent la vie de la plante et son environnement, dans le chai ils écoutent le travail du vin… Lire la suite

« L’eau est polluée, buvez du vin.. » – Tout faux !


Quarante flacons de vin rouge en provenance de France, d’Autriche, d’Allemagne, d’Italie, du Portugal, d’Afrique du Sud, d’Australie et du Chili, ont été analysés par le réseau ONG Pesticide Action Network Europe et l’association MDRGF. Des teneurs en pesticides jusqu’à 5 800 fois plus élevées que dans l’eau potable !

Tous, y compris des AOC français, contenaient des pesticides, avec en moyenne plus de 4 substances différentes par bouteille, et parfois jusqu’à dix ! Toutes, sauf les 6 issues de l’agriculture « biologique ». Une seule d’entre elles, du vin de Bourgogne, recelait de faibles traces d’un seul produit. Une contamination a priori due aux pulvérisations effectuées sur les parcelles voisines « conventionnelles ».


« L’étude réalisée par PAN et le MDRGF montre que l’utilisation très intensive de pesticides en viticulture – 20% des pesticides utilisés sur 3% de la surface agricole – a comme conséquence la présence systématique de nombreux résidus dans les vins. Il est grand temps, conformément aux décisions du Grenelle, que la viticulture réduise sa consommation de pesticides pour réduire l’exposition des consommateurs en privilégiant les techniques alternatives aux pesticides » déclare F. Veillerette, Président du MDRGF.

A mettre en relation avec l’augmentation rapide des maladies frappant les viticulteurs et leurs proches ?

Lire la suite

Respecter l’écosytème, la vigne, le raisin et le vin. Tout simplement


Mark Angeli : viticulteur en biodynamie

Mark Angeli, viticulteur du Val de Loire, « engagé » en culture biodynamique. Sa ferme de la Sansonnière est en biodynamie depuis 1990 environ, nous explique comment il chouchoute ses vignes et son vin.

Lire la suite