La secrétaire d’État veut protéger 2 % du territoire


Lors du 28e Congrès des réserves naturelles, la secrétaire d’État à l’écologie a confirmé le renforcement de la mission des réserves naturelles dans le domaine de la conservation de la biodiversité,  dans le cadre de la stratégie nationale de créations d’aires protégées définie en 2008 par Jean-Louis Borloo et qui est l’un des engagements du Grenelle de l’Environnement et de la stratégie nationale pour la biodiversité.

reservcesnaturelles2

Les 163 réserves naturelles nationales existantes couvrent 138 000 ha en métropole, et près de 2,6 millions d’ha à l’Outre-mer, dont 2,27 pour la seule réserve naturelle nationale des terres australes et antarctiques françaises

14 réserves ont été créées depuis l’année 2005, la dernière en date étant la réserve naturelle nationale des Coteaux de la Seine (Val-d’Oise et Yvelines (268 hectares). Les réserves naturelles assurent une protection réglementaire des espèces sauvages, des habitats naturels, et du patrimoine biologique. Les réserves naturelles régionales, d’initiative locale, sont une composante importante du dispositif. « Le réseau des réserves naturelles est extrêmement dynamique. Au-delà de la protection d’espaces naturels inestimables, et de leurs espèces sauvages, le travail scientifique de terrain réalisé par les réserves est crucial. Il contribue à notre connaissance de la biodiversité, de ses évolutions, et des impacts du changement climatique sur la biosphère » a déclaré lors de la clôture du congrès la secrétaire d’État à l’écologie, Chantal Jouanno à Divonne-les-Bains.

Trois nouveaux parcs nationaux annoncés

Lire la suite

Faites fleurir la biodiversité dans votre jardin !


Découvrez le site Agriculture, Biodiversité et Abeilles animé par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles. Après avoir sensibilisé les agriculteurs aux techniques de jachère à intérêt apicole, l’association étend sa démarche aux jardiniers amateurs, les incitant à semer et protéger la biodiversité dans les jardins ou sur les balcons.

Avertissement : cette association est soutenue par BASF AGRO (insecticide Régent quyi a été interdit)

Le Monastère végétalisationPour ceux qui souhaiteraient aller plus loin que les premières étapes consistant à offrir des ressources alimentaires et des abris à la biodiversité, des techniques existent pour optimiser l’intérêt faunistique des jardins.

La première pratique à mettre en œuvre, c’est de limiter les espaces bétonnés : l’urbanisation fait déjà disparaître tous les ans des dizaines de milliers d’hectares de végétation : alors autant garder un maximum de surface verte là où cela est possible !

Un autre leviers d’action, simple :

Lire la suite